1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-05 | Readers 473 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

L’agonie et la sortie de ce monde (la mort)


L’agonie et la sortie de ce monde (la mort)

Par la Grâce de Dieu le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux

{Nous sommes à Dieu et vers Lui nous retournons}

Quels que soient le lieu, le moment, la situation dans lesquels se trouve l’homme, il ne peut échapper à la mort. Tout le monde est amené à connaître la mort. La mort est le terme de chacune d’entre nous. Quand l’Heure arrive, nul ne peut l’arrêter, aucune puissance terrestre ne peut intervenir. C’est l’heure du Départ de ce monde où tout est encore possible.., l’Heure du retour à Dieu.., l’Heure de la Vérité …

C’est le moment de la descente de l’Ange de la Mort accompagné de ses aides, un grand nombre d’anges aux figures noires se pressant autour du corps, toutes plus effrayantes les unes que les autres !

L’Ange de la mort se présente au mourant, qui ne s’est pas préparé à ce moment, sous une forme effrayante et lui dit d’une voix terrifiante : « Ô âme, quitte ce corps et va vers ton Seigneur ! » en essayant de l’attirer à lui.

L’âme, effrayée, cherche refuge dans le corps, ce compagnon inséparable, objet de toute son attention en ce monde.. Elle se rappelle tous ces plaisirs goûtés, ces désirs assouvis. Pourquoi quitter ce monde ? Elle se sent seule, assoiffée, désemparée..

C’est alors que le diable Satan apparaît au chevet du mourant et lui dit : « Si tu as peur de souffrir et si tu veux être délivré de tes frayeurs, dis une fois, une seule fois, que Dieu n’est pas Unique (que Dieu nous en préserve !) mais qu’ils sont deux. » 

Ou encore, le voyant assoiffé, il lui dit : « Si tu désires boire, dis que personne n’a créé la terre. » Si le mourant le repousse, Satan se place à ses pieds et lui fait miroiter un verre d’eau en disant : « Si tu désires boire, dis tout simplement que tu ne crois pas aux Prophètes. » (Que Dieu nous en préserve !)

Le mourant à la foi faible devient alors la proie de Satan. Tout ce qu’il a adoré et vénéré en ce monde ici-bas s’est gravé en lui, en son âme et lui rend difficile cette épreuve. Il voit l’Au-delà comme un vide ou un monde plein de souffrances et de châtiments. Son âme a peur et s’accroche de plus bel au corps.

Mais l’Heure est arrivée ! L’Ange de la Mort ne peut attendre ! Il arrache son âme en lui infligeant d’horribles tortures, comme si toutes les fibres du cœur se déchiraient. Le Messager de Dieu(s) décrivit ce moment – pourtant qualifié par lui comme le moins difficile pour l’agonisant - par cette image : « C’est comme si vous jetiez une branche d’épines dans de la soie. En la retirant, les épines arrachent des lambeaux de soie qui seraient les fibres du cœur. »

Arrivent les autres anges qui s’emparent de l’âme qui exhale une puanteur d’animal en décomposition et l’enveloppent dans un linge grossier…

Les dernières minutes de la mort sont des moments d’une dure épreuve.. Ah !.. Ah !..

         « Qui serait dans une situation pire que la mienne !

Je suis transporté dans cette situation dans ma tombe

que je n’ai pas préparée pour mon sommeil

ni n’ai tapissée de bonnes actions sur lesquelles m’allonger.

Qu’est-ce qu’il m’arrive ?

Je ne pleure pas et je ne sais pas ce que je vais devenir.

Je vois mon âme qui m’a trahi et mes jours qui m’ont trompé.

Déjà les ailes [de l’Ange] de la Mort battent au-dessus de ma tête.

Qu’est-ce qu’il m’arrive ?

Je ne me mets pas à pleurer !

à pleurer pour la sortie de mon âme.. »

L’invocation d’Abî Hamzeh ath-Thumâlî

Mafâtîh al-Jinân pp659-661 aux Ed. B.A.A.


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)