1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-07 | Readers 561 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Le Pourpier (al-farfakh)


La plante de Fatimah az-Zahrâ’(p)

(selon certaines sources)

 

« Il n’y a pas de plante qui ne pousse à la surface du sol qui ne soit plus utile et plus noble que le pourpier. Il est la plante de Fâtimah(p)  »

(l’Imam as-Sâdeq(p))

 

Le Pourpier (Portulaca oleracea) est une plante annuelle à tiges rondes et rougeâtres, rampantes et ramifiées, à croissance rapide, très commune des jardins, avec des feuilles épaisses d’un vert moyen, charnues, ayant une floraison entre mai et septembre de petites fleurs jaunes ou roses à cinq pétales. Le pourpier pousse à l'état sauvage dans les régions tempérées chaudes, et peut être cultivé en sol bien drainé, bien irrigué  et ensoleillé. Mais il ne supporte pas le gel.

 

« Il [le pourpier] est un remède à 99 maux, alors plante-le où tu veux » disait le Prophète(s). Il(s) l’utilisait comme pansement contre les irritations cutanées et louait Dieu pour ses bénédictions. L’Imam as-Sâdeq(p) disait « S’il y a quelque chose qui augmente en raison (rend intelligent), c’est bien lui [le pourpier] ! »

 

Les savants modernes ont découvert que le pourpier contient des omégas 3, qu’il est riche en vitamine C, en antioxydants (vitamines B1, B2, B6, E, glutathion, bétacarotène) et en provitamine A et qu’il est une source de potassium, de magnésium, de calcium et de fer, qu’il est peu énergétique et que sa teneur en fibres est faible.

 

C’est un rafraîchissant contre les chaleurs, un adoucissant contre les irritations cutanées en pansement, un anti-inflammatoire des voies digestives et pulmonaires en infusion. Il a des vertus dépuratives, antiscorbutiques, diurétiques, légèrement laxative, vermifuges. Apte à augmenter la coagulation du sang, il protège contre les troubles cardio-vasculaires, la conjonctivite et l’expectoration.

 

Tout se consomme dans cette plante mucilagineuse : tiges, branches, feuilles et même les graines. Ayant un goût fin, légèrement acidulé au subtil accent de noisette, avec une texture légèrement craquante en même temps, il donne une petite touche originale aux salades avec tomate, concombre et laitue. Les tiges et feuilles sont excellentes cuites en légumes, en garniture de petites tourtes (à la place des épinards) ou dans une soupe ou une omelette.

 

Le Prophète Mohammed(s) aimait beaucoup cette plante ainsi que sa fille Fâtimah(p) et selon certains propos rapportés, il lui aurait donné le nom de « la plante de Zahrâ’ »


Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)