1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-25 | Readers 313 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Réseau de corruption américano-israélien


Vaste coup de filet contre un réseau de corruption américano-israélien

aux Etats-Unis

Les chefs d’accusation :

-Blanchiment d’argent

-corruption de fonctionnaires et d’élus de la nation

-Extorsion d’argent

-Trafic d’organes

Arrestation de 44 personnes le jeudi 23 juillet 2009

dont cinq rabbins de Brooklyn et du New-Jersey :—Saul Kassin, 87 ans, de la synagogue Shaarei Zion à Brooklyn ; —Eliahu Ben-Haim, 58 ans, rabbin de la Congrégation Ohel Yaacob à Deal dans le New-Jersey ;  —Mordechai Fish, 56 ans, de la Congrégation Sheves Achim à Brooklyn ;

—Lavel Schwartz, 57 ans du New Jersey ; Levy-Izhak Rosenbaum, 58 ans, de de Brooklyn à New York, accusé en plus de trafic d’organes.                

Ces personnes sont accusées d'avoir blanchi des dizaines de millions de dollars à travers d’organisations caritatives aux Etats-Unis et en Israël, placées sous le contrôle de ces rabbins. L’argent blanchi provenait notamment de la vente d’organes (voir encart) et de faux sacs à main Gucci et Prada. Un banquier suisse serait également impliqué.

L'affaire se complique quand une des personnes impliquées dans ce blanchiment d'argent se met  à distribuer des dizaines de milliers de dollars à des fonctionnaires et élus locaux, sous couvert de contribution électorale ou autres, à condition d’en dissimuler leur origine.

Ainsi trois maires (des villes de Hoboken, de Secaucus, de Ridgefield), des fonctionnaires locaux, des élus démocrates et républicains, soit près d’une quarantaine de personnes représentant la diversité du New Jersey, ont accepté de percevoir des pots de vin pour faire avancer leurs dossiers, fermer les yeux sur leurs escroqueries et donc de se faire acheter.

 « Ce sont des criminels qui se servent de la politique et de la religion » dit le responsable du FBI qui procéda à leurs arrestations après 10 ans d'enquête, d'écoute et d'infiltration, rejetant tout caractère politique ou raciste à cette vaste opération.

Dieu dit dans Son noble Livre : {Traiterons-Nous ceux qui croient et accomplissent les bonnes actions comme ceux qui sèment la corruption sur terre ? ou traiterons-Nous les pieux comme les débauchés ?}(28/38 Sad)

Un rabbin, Levy Ishak Rosenbaum, accusé de trafic d’organes

Le rabbin Levy Ishak Rosenbaum gagnait sa vie en vendant des organes humains. De préfé-rence des reins, très demandés sur le marché et facilement exportables, qu’il faisait prélever sur des immigrants asiatiques venus travailler en Israël moyennant 10 000 dollars. Il faisait venir ces « donneurs » (notamment des Philippins) sous de faux papiers aux Etats-Unis pour leur faire l’ablation d’un rein dans un hôpital américain, puis les renvoyait en Israël. Le rabbin vendait ensuite ce rein 160 000 dollars pièce à de riches demandeurs américains ou israéliens. Pour arriver à ses fins et ne pas se faire repérer, il avait corrompu toute une série d’intermédiaires tels des médecins israéliens, des faussaires en visa et autres agents vérifiant la compatibilité entre le « donneur » et le receveur, obtenant toutes sortes de passe-droits, ce qui, selon lui, « justifiait le prix élevé ».

Le rabbin prétendait qu’il ne cherchait qu’à répondre aux exigences d’une demande beaucoup plus forte que l’offre..

{Et quand on leur dit : « Ne semez pas la corruption sur la terre. » Ils disent : « Au contraire nous ne sommes que des réformateurs. »}(11/2 La Vache))                  

Nancy Scheper-Hughes,  Professeur d’Anthropologie à l’Université de Californie, auteure d’un livre à paraître : « A world cut in two : Global justice and the traffic in organs » (« Un monde coupé en deux : Justice globale et trafic d’organes »). Elle y explique avoir découvert, au travers de ses recherches, des centaines de cas de transplantations d’organes illégales négociées par et pour des Israéliens en Israël, Afrique du Sud et Turquie notamment.  

www.lumieres-spirituelles.net     No4  - Ramadan 1430 - Août 2009


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)