1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-25 | Readers 340 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

La prière historique du vendredi


La prière historique du vendredi

Après la disparition (le décès) de l’Ayatollah al-Tâlqânî en 1980, sayyed ‘Alî al-Khâmine’î fut désigné par l’imam Khomeynî(qs), pour mener la prière du vendredi à Téhéran comme imam.

C’était une occasion pour lui d’enseigner l’Islam véritable, de familiariser les prieurs présents à la lecture du noble Coran et à son interprétation, et de répandre l’Islam révolutionnaire à travers ses analyses politiques, ses indications et ses conseils sociaux et éthiques.

Mais sans doute, la prière la plus mémorable qu’il mena fut celle qui eut lieu un certain vendredi, durant la guerre imposée par l’Iraq avec le soutien des grandes puissances.

Durant cette prière du vendredi, une explosion eut lieu dans les rangs des prieurs, secouant le centre de la prière. Des dizaines de personnes avaient été alors tuées ou blessées.

En même temps, les avions des grandes-puissances  tournaient dans le ciel au-dessus du lieu de la prière du vendredi et menaçaient à tout instant de bombarder la ville de Téhéran, ce qu’elles avaient déjà fait le matin-même. Les anti-aériens faisaient un vacarme assourdissant.

Malgré tout cela, l’orateur du vendredi, sayyed ‘Alî al-Khâmine’î,  grâce à la Providence totale divine, à sa capacité spirituelle et à sa quiétude de cœur, put maintenir le calme et continuer son sermon avec force et fermeté. Les prieurs n’avaient pas quitté leur place,  restant alignés en rangs et écoutant avec une ferveur particulière les paroles de l’imam.

Quand il finit ses deux sermons, sayyed al-Khâminé’î mena la prière avec tranquillité et dévotion, tous les prieurs suivant derrière lui. Ce qui ne manqua pas de susciter l’admiration de tous, des ennemis aussi bien que celle des amis.

L’Imam Khomeynî(qs), lors de son message à l’occasion de la nouvelle année hégirienne solaire qui suivit, rappela cet évènement historique et le sermon exceptionnel, inoubliable qui fut alors prononcé : « Je n’oublierai jamais cette fameuse prière du vendredi, comment elle s’est passée avec grandeur, luminosité, résistance et tranquillité, malgré le vacarme des anti-aériens.

 J’étais en train de regarder et j’observais plus particulièrement les gens pour voir ce qui se passait parmi eux. Je n’ai vu personne trembler. Pendant que l’Imam du vendredi prononçait son sermon avec éloquence, les gens l’écoutaient, clamant « nous sommes prêts au martyre. » »

cité in L’Imam Khâmine’i  Ed. B.A.A.  pp49-50

www.lumieres-spirituelles.net     No4  - Ramadan 1430 - Août 2009


Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)