1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-25 | Readers 300 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

L’invitation de Dieu


L’invitation de Dieu

Selon ce qui a été rapporté du discours attribué au Messager le plus grandiose(s), l’ensemble des serviteurs de Dieu sont, durant le mois de Ramadan, des invités de Dieu (qu’Il soit Béni et Exalté) : « Ôvous les gens ! Le mois de Dieu est arrivé à vous (…) durant lequel vous êtes conviésà être les invités de Dieu ! »  Alors préparez-vous (votre âme) à cette grandiose invitation ! Parez-vous, au moins, des règles formelles et apparentes du comportement.

La signification du jeûne ne se limite pas à se retenir de manger et de boire, il est également obligatoire d’éviter les péchés. Et cela fait partie des règles primordiales du comportement pour le jeûne, qu’on dit être pour ceux qui débutent dans l’éducation de leurs âmes. Quant aux hommes de Dieu qui veulent atteindre la « source » de la Grandeur, il y a d’autres règles de comportement.

Suivez au moins ces règles primordiales. Et comme vous vous retenez de manger et de boire, retenez-vous de commettre des péchés. Gardez-vous d’utiliser votre langue pour la médisance, les accusations, les mauvaises paroles. Faites sortir de votre cœur la jalousie, la rancune et tous les autres vices. Atteignez, si vous le pouvez, la coupure [de ce monde] vers Dieu. Débarrassez vos tâches de l’ostentation, négligez vos orientations vers les démons des hommes et des djinns.

Mais – selon les apparences – nous ne sommes pas dignes d’atteindre ce haut niveau de foi, ni de parvenir à ce grand bonheur, [indiqués par ce passage de l’invocation de Sha‘ban]. Alors, essayons au moins de ne pas accomplir de péchés pendant notre jeûne. Sinon il ne sera ni accepté ni ne s’élèvera vers Dieu, même s’il est juste, parce que l’élévation des actes et leur acceptation par Dieu Très-Elevé diffèrent beaucoup de la justesse légale [c’est-à-dire de la conformité à la législation juridique divine apparente].

Si le mois de Ramadan s’est achevé et que vous n’avez trouvé aucun changement dans votre comportement par rapport à ce que vous étiez avant le mois de Ramadan, alors sachez que vous n’avez pas jeûné le jeûne qui vous était demandé, mais celui du rang des animaux.

Durant ce noble mois, vous êtes conviés à être les invités de Dieu Très-Elevé. Si vous n’avez pas augmenté votre connaissance de Dieu, alors sachez que vous n’avez pas répondu à l’invitation comme il le fallait et que vous ne vous êtes pas acquittés des exigences ni des règles de l’hospitalité.

Durant le mois de Ramadan, les portes de la Miséricorde de Dieu sont ouvertes à Ses serviteurs et les démons maléfiques sont enchaînés. Si vous n’avez pas pu, durant ce mois, réformer votre âme, l’éduquer et la surveiller, si vous n’avez pas pu couper vos liens matériels avec ce monde-ci, ni non plus anéantir les impulsions passionnelles haineuses de votre âme… alors il vous sera très difficile de le faire après la fin du mois de jeûne.

Alors, saisissez l’occasion ! Profitez au mieux de cette ambiance de foi, de miséricorde et de grandeur. Préparez votre âme à cela et prenez garde à ce que le démon vous prenne en charge et vous pousse à la haine avant le début du mois de Ramadan. Car alors, durant ce mois, bien que les démons soient enchaînés, vous commettrez les pires actes, les plus affreux, de façon spontanée, sans poussée ni manipulation de leur part. (…)

Maintenant, prenez la résolution de surveiller votre âme, au moins durant ce mois ! Surveillez vos actes et vos paroles !..

 Peut-être que cette décision et cette résolution seront une cause pour mériter la Providence, la Miséricorde et la Subtilité de Dieu (qu’Il soit Glorifié !). Il en résultera qu’à la fin du mois de Ramadan, après la libération des démons de leurs chaînes, vous ferez partie des gens réformés. Le démon ne pourra plus vous duper ni vous faire des insinuations.

Al-Jihâd al-akbar, de l’Imam Khomeynî(qs) Trad. Fse  Ed. B.A.A.pp65-69

www.lumieres-spirituelles.net     No4  - Ramadan 1430 - Août 2009


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)