1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-25 | Readers 259 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

La prière de l’Aïd de l’Imam ar-Ridâ(p) à Marw


La prière de l’Aïd de l’Imam ar-Ridâ(p) à Marw

Quand arriva le jour de l'Aïd, le roi des Abbassides, al-Ma'mûn, demanda à l'Imam ar-Ridâ(p),(à qui il venait d’imposer d’être son dauphin), de mener la prière de l'Aïd et d’en faire le sermon. L'Imam(p) refusa lui demandant de lui épargner cela. Devant son insistance, l'Imam(p) accepta à condition de « sortir comme est sorti le Messager de Dieu et comme est sorti le Prince des croyants, 'Alî fils d'Abû Tâleb(p). » Al-Ma'mûn lui dit de sortir comme il(p) le voulait et ordonna aux chefs et aux gens de se hâter à la porte d'Abû-l-Hassan ar-Ridâ(p). Les gens, hommes, femmes et enfants, s'assirent dans les rues, sur les toits, pour Abû-l-Hassan ar-Ridâ(p), et les chefs se réunirent devant sa porte.

 « Au lever du soleil, [l'Imam] ar-Ridâ(p) se leva, fit la douche rituelle, mit un turban blanc en coton en laissant pendre une extrémité sur sa poitrine et l'autre entre ses épaules. Il(p) retroussa [ses vêtements]. Il dit à ceux qui étaient avec lui de faire de même, prit une canne et sortit. Nous étions devant lui : il(p) était pieds nus, le pantalon retroussé jusqu'à mi-jambe. Il portait des vêtements [également] retroussés. Quand il se leva, nous marchâmes devant lui.

Il leva la tête vers le ciel et dit quatre fois : « Dieu est plus Grand ! » (Allahu Akbar !).

Il nous semblait que le vent et les murs lui répondaient.

Les chefs et les gens à la porte s'étaient faits beaux, portaient les armes et se présentaient sous leur plus belle apparence. Aussi, quand nous les  vîmes [l'Imam et les gens qui étaient avec lui] ainsi nu-pieds, nous retroussâmes [nous aussi nos vêtements].  [L'Imam] ar-Ridâ(p) apparut, s'arrêta à la porte et dit :

« Dieu est plus Grand  ! Dieu est plus Grand !

Dieu est plus Grand  pour nous avoir guidés !

Dieu est plus Grand  pour nous avoir pourvusen bête de troupeaux !

Louange à Dieu pour nous avoir fait un bienfait/épreuve) ! »

Il(p) éleva la voix et nous élevâmes la voix. Marw fut secouée par les pleurs et les cris.

Il(p) le fit trois fois. Les chefs tombèrent de leur monture et jetèrent leurs bottines quand ils virent Abû-l-Hassan(p).

Marw devint un seul vacarme, les gens ne pouvant se retenir de pleurer et de crier. [L'Imam] Abû-l-Hassan(p) marchait, s'arrêtait tous les dix pas et disait quatre fois :

« Dieu est plus Grand ! »

et nous avions toujours l'impression que le ciel, la terre et les murs lui répondaient.

Al-Ma'mûn en eut vent. Fadl fils de Sahl, Dhû ar-Riyâsatayn, lui dit : « Ô prince des croyants, si ar-Ridâ atteint le lieu de prière de cette façon, les gens vont être « ensorcelés » par lui. A mon avis, tu [devrais] lui demander de revenir. »

Al-Ma'mûn demanda à l’Imam(p) de revenir. [L'Imam] Abû-l-Hassan(p) demanda ses chaussures, les mit et revint, [sans avoir fait la prière de l'Aïd]. »

Rapporté par Rayyân fils de Salt  in 'Uyûn Akhbâr ar-Ridâ, vol.2 pp161-162 H21 Bâb40  Bihâr al-Anwâr, vol.49 pp134-135 H9  Usûl al-Kâfî, vol.1 pp563-564 H7 transmis par Yâsser al-Khâdem  in L’Imam ar-Ridâ(p) Ed.BAA p147-148

www.lumieres-spirituelles.net     No6  Dhû al-Qa‘adeh – Novembre  2009


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)