1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-25 | Readers 363 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

A propos des invocations


A propos des invocations

J’aime beaucoup toute votre revue et apprécie sa diversité.

Et je vous remercie du choix de ces petits passages d’invocation : vous mettez ainsi en relief des phrases qui passent inaperçues dans l’ensemble de l’invocation.

Est-il possible que par la même occasion vous donniez une explication de ce passage ?

Zahra de France.

 

Salam alaykum !

Nous sommes heureux que la revue vous plaise.

En effet, notre objectif général est de faire connaître les trésors spirituels des Infaillibles(p) et de jeter la lumière sur des passages afin de mettre en évidence des points particuliers.

Et notre souci est de les transmettre dans leur pureté originelle (au moins dans un premier temps) – c’est d’ailleurs pour cette raison que nous présentons le passage avec le texte intégral en arabe, accompagné de la phonétique pour ceux qui ne connaissent pas l’alphabet arabe –. Les Imams(p) nous indiquent des façons d’invoquer Dieu le Très-Elevé, de Lui parler et leurs paroles sont les Manifestations de l’Effusion divine.

L’invocation n’est-elle pas suffisamment claire en elle-même ? Le commentaire ajouterait-il quelque chose de plus ? Ne serait-il pas moindre que l’invocation et ne tendrait-il pas même à la dévaloriser ?

Alors que la répétition de la lecture de ses mots de lumière pendant tout le mois ne peut que laisser des traces dans le cœur, surtout s’il est tourné vers Dieu. Les secrets qu’ils renferment ne peuvent que nous encourager à la réflexion et au questionnement et ainsi favoriser l’ouverture des yeux et des oreilles de nos cœurs.

De plus, la traduction en français est plus une sorte d’interprétation, de commentaire des mots qu’une transcription fidèle du mot arabe.

Tout cela n’empêche pas le lecteur de poser des questions à la Revue qui se fera un plaisir d’y répondre directement ou par la voie du courrier du lecteur.

www.lumieres-spirituelles.net     No6  Dhû al-Qa‘adeh – Novembre  2009


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)