1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-25 | Readers 389 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Les conditions du martyre (2)


Les conditions du martyre  

Nous avons vu que le martyre est une façon particulière de mourir. Il répond cependant à des conditions bien précises.

Shahîd Mutaharî(qs) disait que deux piliers fondamentaux devaient être considérés pour parler de martyre.

Le premier concerne la sainteté de l'objectif. La mort doit survenir sur le chemin de la réalisation de cet objectif sacré, c'est-à-dire qu'elle doit avoir lieu sur le chemin de Dieu.L'Imam Khomeini(qs) précisa : « Le Maître des martyrs fut tué et il n'était pas avide de récompenses. Cela ne représentait pas grand chose pour lui. Non! Il s'était soulevé pour sauver la religion, raviver l'Islam et la faire progresser. » (…)  « Le Prophète(s) s'exposa à des défaites militaires durant certaines guerres, ainsi que le Prince des croyants(p) contre Mû‘âwiya. Il en fut de même pour le Maître des martyrs, sauf qu'il fut tué en obéissant à Dieu, dans la proximité de Dieu, sur le chemin de Dieu. Et ce qui arriva ne fit qu'augmenter sa sublimité. C'est pourquoi il n'est pas question de défaite ni d'échec pour l'Imam(p). Tout cela n'était qu'une sorte d'obéissance à Dieu. »

Le second pilier concerne la connaissance et la conscience du candidat au martyre. C'est-à-dire, quand il est tué, il sait ce qu'il fait et en est tout à fait conscient.

Shahîd Mutaharî donna ensuite d'autres caractéristiques : « Dans le martyre, il y a deux aspects, deux faces, la face sainte se rapportant au tué et la face hideuse, criminelle se rapportant au tueur. Le martyre, en tant qu'impliquant des qualités sublimes comme la clairvoyance, le libre-choix et un objectif saint, loin de toute tendance égoïste, est un acte héroïque qui inspire admiration et fierté. Seule, cette sorte de mort dépasse la vie en grandeur, en sainteté et en importance. Le martyre de l'Imam Hussein(p) c'est la résistance clairvoyante, intelligente sur le chemin d'un objectif sacré. Ainsi l'Imam Hussein(p), bien que connaissant le sort qui lui était réservé en prenant une ferme position, refusa de prêter allégeance au despote de façon catégorique et répugna à garder le silence, considérant la dissimulation comme un péché pouvant entraîner d'autres péchés.

L'autre face de la tragédie de Karbalâ" est représentée par la laideur des criminels et de leurs crimes et par la déchéance et l'ignominie de leurs passions. »

Le martyre est la voie la plus courte pour arriver à Dieu.

Aussi, avoir l'esprit du martyre, c'est mener sa vie avec la motivation de rechercher ce qui pourrait permettre l'accès à ce haut degré qu'est le martyre, c’est-à-dire la recherche de la satisfaction de Dieu avec sincérité.

Et ce qui différencie les différents niveaux du martyre, c'est le degré de sincérité, d'intégrité, de loyauté (al-ikhlâs) vis-à-vis de Dieu, le degré d'adoration, de soumission à Dieu, de la crainte de Dieu (at-taqwâ). Le martyre de l’Imam al-Hussein(p) est différent de celui d’al-Hor et cela revient à la personne, à la qualité de sa relation avec Dieu, de son rapport avec le monde d'ici-bas, selon qu'il s’est attaché à  la vie d'ici-bas avec tous ses ornements ou qu'il s'en est servi comme tremplin pour obtenir la meilleure place dans l'Au-delà.

Voir Le Martyre de l’Imam Hussein(p) aux Ed. BAA pp228 reprenant Le soulèvement de 'Ashûrâ', Imam Khomeyni(qs), Institut pour l'éd. et la publi. des œuvres de l’Imam Khomeyni(qs) p39  et Shahîd yatahadath a'n shahîd, Shahîd Mutaharî, Ed. B.A.A., pp15-17

www.lumieres-spirituelles.net     No8  -  Moharram 1431 – Janvier  2010


Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)