1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-25 | Readers 406 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

La noix


La noix

Produite par le noyer, elle est un fruit à coque, présent à l'origine sur le continent eurasiatique et en Afrique. En général, elle se récolte en automne et au début de l’hiver.

Sur le plan botanique, le fruit du noyer est une «drupe», composée d’une enveloppe charnue (le «brou», inconsommable, utilisé pour la teinture) et d’un noyau (la coque).

La noix que nous mangeons, la plupart du temps sèche, est en fait ce qui est à l’intérieur du noyau (la coque) : une amande composée de deux cerneaux présentant des circonvolutions qui font penser au cerveau humain.        

La noix est très riche en lipides donc très énergétique

« Manger des noix en grande chaleur, excite la chaleur dans le corps ainsi que les ulcères dans le corps, alors qu’en manger en hiver réchauffe les reins et repousse le froid. »

(du Prince des croyants(p) in Usûl al-Kâfî, vol.6 p340 H1)

Attention ! La noix, mangée seule, est un mal..

« Manger du fromage est un mal et de la noix est un mal. » (du Messager de Dieu(s) in Tubb an-Nabî(s), p25)

« S’ils sont séparés (le fromage et la noix), chacun des deux est un mal. »

(de l’Imam as-Sâdeq(p) in Usûl al-Kâfî, vol.6 p340 H2-3)

 

Mais associée au fromage, elle devient un remède

« Par contre s’ils sont assemblés (le fromage et la noix), ils deviennent un médicament. »

(du Messager de Dieu(s) in Tubb an-Nabî(s), p25)

« Quand le fromage et la noix sont assemblés, chacun des deux est guérison. »

  (de l’Imam as-Sâdeq(p) in Usûl al-Kâfî, vol.6 p340 H2-3)

(« La noix associée à de l’ammium [sorte de graine aromatique] brûle les hémorroïdes, chasse les gaz, améliore le teint, renforce l’estomac et les reins. »                       (de l’Imam as-Sâdeq(p) in Makârem al-Akhlâq p191))

 

Les noix fournissent non seulement des acides gras de bonne qualité (oméga-3, oméga-6 et en mélatonine) mais sont aussi riches en fibres alimentaires, en vitamines (E, B3, B5 et B6) et en minéraux (potassium, phosphore, magnésium et manganèse) qui nous aident à maintenir la forme.

Une personne se plaignit à l’Imam ar-Ridâ(p) d’avoir mal au ventre. L’Imam(p) lui recommanda de prendre des noix, de les mettre dans le feu jusqu’elles soient bien cuites à l’intérieur, puis de les retirer du feu, de les éplucher et de les manger. Ses  douleurs se calmeront. (in Mustadrak al-Wasâ’il vol.16, p444)

5 noix (28 g) couvrent nos besoins quotidiens en « acides gras indispensables » pour avoir une action anti-inflammatoire et réguler le cholestérol.

www.lumieres-spirituelles.net     No8  -  Moharram 1431 – Janvier  2010


Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)