1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-25 | Readers 603 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

De la nécessité du dynamisme et de la gaieté (1)


De la nécessité du dynamisme et de la gaieté (1)

Et parmi les règles de conduite du cœur pour la prière et les autres actes d’adoration qui donnent de bons résultats, même ! qui ouvrent certaines portes et font découvrir certains secrets des actes d’adoration : accomplir ses actes d’adoration avec dynamisme et gaieté (la joie dans le cœur et la détente au niveau de l’esprit), et éviter de les faire avec paresse et à contre-cœur.

Pour cela, le pèlerin vers Dieu doit choisir le moment pour ses actes d’adoration de sorte que son âme ait envie d’adorer Dieu et qu’elle soit enthousiaste, dynamique, vive et non pas fatiguée, nonchalante.

Parce que s’il se force aux actes d’adoration alors qu’il est paresseux et fatigué, il s’en suivra peut-être des conséquence négatives comme l’ennui, la lassitude, l’accablement qui entraîneront petit à petit l’âme vers le dégoût, le rejet, et peut-être même vers le fait de ne plus évoquer Dieu et de faire sortir l’esprit de la station de la soumission/assujettissement qui est à l’origine de l’ensemble des félicités. Dans un tel état, l’acte d’adoration n’atteint pas la lumière du cœur.

Dieu Très-Elevé dit dans Son noble Livre, à propos des incroyants et des hypocrites : {Ils ne se rendent à la prière que paresseusement et ils ne dépensent qu’à contre-cœur.} (54/IX) et il est rapporté des Infaillibles(p) à propos du verset {N’approchez pas de la prière en état d’ivresse.} (43/IV) une inter-prétation selon laquelle l’ « ivresse » indiquerait la paresse.

De même, des propos rapportés des Infaillibles(p) indiquent cette règle de conduite. Il est dit de l’Imam as-Sâdeq(p) : « Ne vous contraignez pas aux actes d’adoration. » Egalement de lui(p) remontant au Messager de Dieu(s) : « Ô ‘Alî, cette religion est robuste, alors pénètre-s-y avec douceur et ne rends pas l’adoration de ton Seigneur détestable à ton âme. »

Tout comme un repas pris avec joie est plus facilement digéré, une nourriture spirituelle accompa-gnée de gaieté et d’envie, loin de la paresse et de la contrainte, a des effets plus rapides sur le cœur et le purifie plus profondément. (Cette règle générale s’applique également à l’acquisition du savoir.)

Parmi les secrets et les résultats que l’on peut espérer en accomplissant les actes d’adoration et les gymnastiques spirituelles avec gaieté et détente :

-que la volonté de l’âme pénètre dans tout le monde matériel (mulk) du corps ;

-que l’empire de l’âme soit subjugué et disparaisse dans son orgueil ;

-que la volonté prenne le contrôle des forces éparpillées et des soldats répandus dans le monde matériel du corps et les empêche de faire des actes de désobéissance, de rébellion et d’égoïsme, de sorte que les forces soient soumises au monde immatériel (malakût) du cœur et de son for intérieur, même ! que l’ensemble des forces se fondent progressivement jusqu’à disparaître totalement dans le monde immatériel (malakût) et que l’ordre de ce dernier soit appliqué et exécuté dans le monde matériel (mulk) ;

-que la volonté de l’âme se renforce et que les rênes de la maîtrise tombent des mains du diable et de l’âme instigatrice du mal ;

            Alors, les soldats de l’âme la conduiront de la foi vers la soumission, puis de la soumission vers la satisfaction, puis de la satisfaction vers l’évanescence. Et dans cette situation, l’âme trouvera un parfum des secrets des actes d’adoration, même ! les actes se manifesteront à lui !

Et tout cela ne se réalise que si les actes d’adoration sont accomplis avec dynamisme, gaieté (en évitant totalement de les accomplir en se forçant, à contre-cœur ou avec paresse), pour pouvoir atteindre la situation d’amour et de passion pour l’évocation de Dieu et la station de la Soumission/assujettissement, puis la familiarité et la stabilité.

(d’après Al-Adab al- Ma‘nawiyyqh li-s-Salât  de l’Imam al-Khomeiny(qs) Maqâlat 1 chap.6)

www.lumieres-spirituelles.net     No9  - Safar 1430 – Février 2010  


Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)