1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-25 | Readers 260 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Relation entre la vie en ce monde et ce qu’il y a après la mort


La relation entre la vie en ce monde

et ce qu’il y a après la mort

Dans un propos rapporté, le Messager de Dieu(s) dit : « Ce monde-ci est le lieu de semence pour l’Au-delà. » (in Majmû‘at Warâm, vol.1 p183) montrant ainsi qu’il n’y a pas de séparation entre ce monde sur terre et l’Au-delà. Même ! Que ce sont les fruits des graines que l’homme a plantées de ses mains durant sa vie en ce monde qu’il va retrouver dans cette autre vie. C’est-à-dire, l’homme décide, détermine durant sa vie sur terre cette autre vie.

Ainsi toute graine qu’il va semer en ce monde, bonne ou mauvaise, va entraîner un fruit, bon ou mauvais, dans cet autre monde. Et de même qu’il est impossible de récolter du blé en ce monde si l’on plante de l’orge, ou des coloquintes si l’on plante des palmiers dattiers, de même il est impossible que l’homme sème de bonnes graines en ce monde et qu’il trouve un mauvais résultat dans l’Au-delà. Il en est de même pour le contraire.

La foi, les croyances justes, réelles, la morale élevée loin de la jalousie, des ruses, de la trahison, de la rancune, de la tricherie, tous les actes justes orientés vers le service de l’individu et de la société, comme les bonnes actions, les œuvres de bienfaisance, tout cela construit une vie heureuse, éternelle pour l’individu.

De même, l’absence de foi, de croyances justes, le mauvais comportement, l’égoïsme, l’égocentrisme, l’injustice, l’ostentation, l’extorsion de biens, le mensonge, l’injustice, les accusations mensongères, la trahison, la médisance, la calomnie, l’abstention d’actes d’adoration et autres entraînent une vie malheureuse pour l’homme après la mort.

Le Prince des croyants(p) disait : « Aujourd’hui, des actes et pas de jugement et demain  un jugement et pas d’actes. » (in Nahja al-Balâgha, De ses propos 41 ou 42 p143), confirmant non seulement que c’est le résultat de nos actes que nous trouverons dans l’Au-delà, mais aussi que dans l’Au-delà il ne sera plus possible d’agir.

Dieu dit dans Son noble Livre : {Au cou de chaque homme, Nous avons attaché son devenir [résultats de ses actes] et le Jour du Jugement (« Dressement »), Nous lui sortirons un écrit (livre) qu’il trouvera déroulé.} (v.13/17 Le Voyage Nocturne)

L’Imam Abû Ja‘far, al-Bâqer(p) dit, à propos de ce verset : « Son bien et son mal sont avec lui jusqu’à ce que lui soit donné son livre de ses actes le Jour du Jugement Dernier, le Jour de la Résurrection. » (in Bihâr, vol.7 p312)

D’après Shahîd Mutaharî in « al-Hayât al-Khâlidat aw al-Hayât al-Ukhrâ », chap. p7 pp27-28

www.lumieres-spirituelles.net     No9  - Safar 1430 – Février 2010  


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)