1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-25 | Readers 482 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Sourate al-Qader (La Mesure) XCVII (5)


Sourate al-Qader  (La Mesure) XCVII  (5)

بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ

Bi-smi-Allâhi ar-Rahmâni ar-Rahîmi,

Par [la grâce du] Nom de Dieu, le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux,

إِنَّا أَنزَلْنَاهُ فِي لَيْلَةِ الْقَدْرِ (1)

Innâ anzalnâhu fî laylati-l-qadri

C’est que Nous  l’avons fait descendre durant la Nuit d’al-Qader.

فِي لَيْلَةِ القَدْرِ« fî laylati-l-qadri »      

(Suite de l’interprétation du premier verset de la sourate al-Qader, autour de l’appellation de  « la Nuit d’al-Qader », en nous aidant des commentaires  de l’Imam Khomeiny(qs), (in al-Adab al- Ma‘nawiyyah li-s-Salât, partie 4, chap.7), de Sayyed Tabâtabâ’i, (in Tafsîr al-Mîzân) et de Shahîd Mutaharî (in Drûss mina-l-Qurân).

Selon les propos rapportés des Infaillibles(p) et le point de vues des savants, la Nuit d’al-Qader a été appelée ainsi pour deux raisons principales.

1)Certains ont dit que la nuit a été appelée la « Nuit d’al-Qader », parce qu’elle détient de la « valeur », de l’« honneur »  un « rang élevé ». Et cette « valeur » proviendrait du fait que pendant cette nuit, il y a eu la descente (la révélation) du Coran qui détient une valeur, par l’intermédiaire d’un Ange qui détient une valeur, sur le Messager(s) qui a une valeur, pour une nation qui a une valeur.

Ou encore, parce qu’elle est la nuit de la Jonction (wisâl) du Prophète, le sceau des Prophètes, de l’Arrivée de l’aimant véritable à son Aimé. (nous y reviendrons).

2)D’autres ont dit qu’elle a été appelée ainsi parce que, durant cette nuit, se détermine la mesure [quantité et valeur] des choses (comme les subsistances des gens pour l’année), « al-Qader » étant pris dans le sens d’at-taqdîr »

L’Imam al-Bâqer(p) interrogé sur le sens de ce verset dit : « Durant la nuit d’al-Qader, Dieu donne la mesure (ou évalue, détermine), de toute chose qui va être durant cette année jusqu’à la suivante en ce qui concerne le bien et le mal, l’obéissance et la désobéissance, les naissances et la mort, les moyens de subsistance. Ainsi, ce qui est fixé pour cette année et décrété de façon arrêtée (al-Qadâ) est inéluctable et à Dieu Tout-Puissant la Volonté. » (Wasâ’il ash-shî‘at vol.7 p256)

Ce sens va dans le sens du verset 4 de la sourate 44 La Fumée : {Durant cette [nuit bénie], tout ordre prononcé (sage) est départagé ; un ordre de chez Nous..}

Cela ne contredit pas l’arrivée de changements en fonction des conditions, des circonstances de l’année, ni ne contredit la Volonté divine en tant que la prise du jugement des ordres en fonction de leur réalisation se réalise selon des niveaux/degrés, en fonction de la présence de ses causes et de ses conditions (totales ou incomplètes). Il est possible qu’arrivent, durant la nuit d’al-Qader, certains niveaux [ou degrés] des jugements et que la totalité des jugements soit retardée à un autre moment.

Cela ne contredit pas la liberté de la volonté de l’homme et la question du [libre]-choix. Les versets suivants de la sourate rendent probables les deux sens, comme nous le verrons plus loin.

Quel est le lien entre la « descente » du Coran et la mesure des choses ?

La descente du Coran dans le noble édifice (bunyat) [de Mohammed] et dans son cœur purifié est une descente durant la nuit d’al-Qader durant laquelle s’est réalisée l’ascension du Prophète(s), sa Jonction (wisâl). Le Coran est alors descendu d’un coup, en entier par la voie du dévoilement absolu et universel.
Le Coran s’est ensuite révélé petit à petit pendant 23 ans, durant la nuit d’al-Qader. Et le Coran continue de descendre chaque nuit d’al-Qader. Cela est confirmé par la réponse que donna l’Imam as-Sâdeq(p) : « Si la nuit d’al-Qader était levée, le Coran serait levé. », quand on lui(p) demanda si la nuit d’al-Qader « a déjà eu lieu ou aura encore lieu ».
(al-Kâfî, vol.4 p158 Bâb fî laylat al-Qader)

Dans la mesure que le Coran est capable de dessiner pour l’humanité son avenir, son devenir, de l’orienter vers Dieu, de la guider vers la voie de son bonheur et son retour à Dieu, il ne pouvait qu’être descendu (révélé) durant la nuit d’al-Qader, la nuit de la détermination du devenir, la Nuit de l’Apparition du Pouvoir divin par l’intermédiaire de Son Walî Parfait, le Prophète Mohammed(s) d’abord puis des Imams de sa descendance(p). (Nous y reviendrons plus loin.)

La nuit d’« al-Qader »  et le jour d’« al-Ba‘th » (le 27 rajab) ?

Puisque le Coran est descendu pendant la nuit d’al-Qader, pourquoi fêtons-nous le jour d’al-Ba‘th (le jour marquant le début de la mission prophétique, le début de la divulgation du Message divin) le 27 du mois de Rajab ?

Nous avons vu qu’il y a eu une descente globale, d’un coup sur le cœur du Prophète Mohammed(s) qui n’est pas liée aux contingences du temps et une descente progressive, détaillée, liée aux circonstances du temps.

La première descente s’est faite sous forme d’« esprit » (h), et non pas sous la forme de versets, de mots, de phrases prononcées, de sourates.

Après la stabilisation de cet Esprit (l’Esprit du Coran) dans le cœur du Messager le plus noble(s), le Coran est descendu sous forme de paroles, de mots et de sourates, progressivement.

Lors de la première descente du Coran, le Messager de Dieu n’avait pas encore commencé la divulgation de l’Islam. Elle commença quand l’Ange Gabriel descendit apportant au Messager de Dieu le Coran, l’Esprit et la Vérité sous forme de phrases et de mots prononcés. C’est ce moment qui marqua le début de la divulgation du Message de Dieu, le début de la mission prophétique. Et cela arriva durant le mois de Rajab, le 27ème jour et dura 23 ans.

Le Coran et le « Furqân »

Ainsi, la réalité du Coran est à la fois « Qurân » (selon le sens étymologique du mot « Qa-ra-na » : joindre, lier, être en conjonction) et « Furqân » (de « Fa-ra-qa » : séparer, distinguer, discerner). {Le mois de Ramadan durant lequel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, évidences claires de la bonne direction et de discernement (Furqân)..}(185/2 La Vache)

Le Coran a d’abord été révélé globalement, d’un coup, sur le cœur du Messager de Dieu(s) puis séparément, en fractions, de façon détaillée selon les circonstances pour être récité aux gens graduellement, progressivement.

De la même manière, la réalité spirituelle du Sceau des Prophètes et la Station de la sainte wilâyat (tutorat) sont conjonction (« Qurân ») et distinction (« Furqân »). Elles représentent la station de l’Unité de la totalité et du détail.

La nuit d’« al-Qader »  et la nuit du voyage nocturne et de l’ascension au ciel (al-Ma‘raj) ?

Le voyage nocturne (de la Mecque à al-Quds) et l’ascension au ciel (durant laquelle Dieu a montré au Prophète Mohammed(s) le  monde des cieux et ce qu’il y a à l’intérieur) sont parfois évoqués séparément comme dans le Coran (sourate al-Isrâ’ (le Voyage Nocturne XVII) et sourate an-Najim (l’Etoile LIII)) et dans certains propos rapportés, et parfois ils sont rapportés ensemble comme ayant eu lieu durant la même nuit. Quand ont-ils eu lieu ? Les propos rapportés divergent également : les 17 ou 21 du mois de Ramadan, le 2 du mois de Rabî’ I ou encore le 27 du mois de Rajab ? Si le Voyage Nocturne et l’ascen-sion ont eu lieu durant le mois de Ramadan, il est possible qu’ils correspondent à une nuit d’al-Qader.

www.lumieres-spirituelles.net     No12  - JamadîI  1431 – Avril-Mai 2010


Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)