1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-25 | Readers 1176 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Le sel


Le sel

Il n’y a pas de civilisation qui n’ait pas loué les bienfaits du sel et ses bénédictions, notamment celles des pays chauds et secs où le sel est indispensable contre la déshydratation et pour l’hypotension. Cet élément naturel a revêtu une grande importance stratégique et économique, a fait l'objet d'un commerce important, parfois sur de grandes distances (les « routes du sel »), fut même considéré comme une monnaie d'échange et fut souvent imposé et taxé.

Le sel provient soit de gisements de sel constitués par l'évaporation ancienne de lacs ou de mers intérieures, ces dépôts pouvant être extraits traditionnellement dans une mine ou par injection d’eau, l'eau injectée dissolvant le sel, et la solution de saumure étant pompée à la surface où le sel est récolté (appelé le sel gemme), soit de l’évaporation de l'eau de mer, habituellement en bassins peu profonds chauffés par la lumière du soleil (le sel de mer).

Au niveau de sa consommation, on distingue le sel non raffiné(plus riche en magnésium (sous forme de chlorure de magnésium), en oligo-éléments, en propriétés exhaustives de goût) du sel raffiné (plus riche en iode du fait de l’addition d’un sel d’iode) qui est le plus employé dans l’alimentation (sur la table comme assaisonnement ou en cuisine comme exhausteur de goût,) ou comme additif pour la conservation des aliments – des fois avec abus.

Ce sel de table, qui a une couleur blanche, est pour sa majeure partie préparé à partir du sel gemme. Une fois extrait des mines, il est raffiné, épuré au moyen de produits chimiques, évaporé en plusieurs étapes puis recristallisé et séché en four ou en autoclave. Des produits chimiques anti-agglomérants sont alors ajoutés pour absorber l’humidité.

L’Islam encourage beaucoup de commencer et de terminer  les repas avec du sel. « Le Prophète(s) a dit au Prince des croyants(p) : « Ô ‘Alî, commence et termine les repas avec du sel, parce que Dieu éloigne 70 (ou 72 ou 330) sortes de maux, et le moindre étant la lèpre, de celui qui commence et termine ses repas avec du sel,» (al-Kâfî, vol.6 p325 H1)et dans d’autres propos rapportés, il est ajouté « la folie » (al-Kâfî, vol.6 p325 H2)et ailleurs « les maux de gorge, de dents, de ventre » (in Makârem al-Akhlâq de sheikh Tabursî p189) et ailleurs « et ce que seul Dieu connaît ». (Wasâ’il ash-Shî‘at, vol.24 p405 N°30903)

« Il y a dans le sel, un remède pour 70 maux » ou « pour 70 douleurs » ou « le sel est un remède pour 70 maux. » « Si les gens savaient ce qu’il y a dans le sel, ils le préfèreraient à tous les remèdes. » (al-Kâfî, vol.6 p325 H4)

 L’Imam al-Bâqer(p) rapporte que « Dieu Tout-Puissant a inspiré à Moussa fils de ‘Imrân(p) d’ordonner à sa nation de commencer et de finir [le repas] avec du sel sinon il n’aurait qu’à s’en prendre à eux-mêmes. » (al-Kâfî, vol.6 p326 H6)

www.lumieres-spirituelles.net     No12  - JamadîI  1431 – Avril-Mai 2010


Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)