1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-27 | Readers 527 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Les derniers instants du croyant


Les derniers instants du croyant

Il est rapporté d’Abû ‘Abd-Allah (l’Imam as-Sâdeq(p)).  

-«Quand la mort se présente [à une personne], alors se présentent à elle le Messager de Dieu(s), ’Alî, les Imams, Gabriel et l’Ange de la mort. L’Ange Gabriel s’approche [du mourant croyant]  et dit au Messager de Dieu(s) : « Celui-ci vous aimait, les Gens de la Maison, alors je l’ai aimé. »

Le Messager de Dieu dit alors : « Ô Ange de la mort, celui-là aimait Dieu, Son Messager(s) et les Gens de sa Maison, alors je l’ai aimé. Accompagne-le. »

L’ange de la mort s’approche du mourant et dit : « Ô serviteur de Dieu, as-tu pris de quoi t’affranchir (le cou) [du Feu de l’Enfer] ? As-tu pris la sécurité de ton innocence (le dédouanement) ? T’es-tu accroché à la grande Protection durant la vie en ce monde ? »

Dieu Tout-Puissant facilite alors sa réponse et le [mourant] dit : « Oui ! »

L’Ange de la mort lui demande alors : « Qu’est-ce que c’est ? »

Il lui répond : «L’allégeance à ‘Alî fils d’Abû Tâleb. »

« Tu dis vrai ! », lui dit-il.

puis il ajoute : « Ce dont tu prenais garde, Dieu t’en a protégé ; et ce que tu espérais, Dieu te l’a donné. Je t’annonce une bonne suite, la compagnie du Messager de Dieu(s), de ‘Alî(p)  et de Fâtima(p). »

Ensuite [l’Ange de la mort] extrait son âme avec douceur, puis il descend avec son linceul du Paradis, son encens du Paradis et du musc qui sent fort.

Il l’enveloppe dans ce linceul, l’embaume de cet encens puis le vêt d’une parure jaune des parures du Paradis.

Quand [le mort] est déposé dans sa tombe, une des portes du Paradis s’ouvre à lui et y pénètrent de son repos (ou brise) et de sa miséricorde (ou myrte). Ensuite il élargit pour lui [la tombe] d’une distance d’un mois devant lui, à sa droite et à sa gauche.

Ensuite, il lui est dit : « Dors du sommeil d’une fiancée dans son lit et je t’annonce le repos et la miséricorde, un Paradis de Bienfaits et un Seigneur qui n’est pas courroucé. »

[Le mort] visite après la famille de Prophète Mohammed(s) dans des jardins/paradis de l’Agrément (rad). Il mange avec eux de leur nourriture et boit de leur boisson, il parle avec eux dans leurs assemblées jusqu‘à ce que se dresse notre [Imam] d’Ahl-ul-Beyt(qa).

(de l’Imam as-Sâdeq(p), in al-Kâfî, vol.3 p131 N°4)

www.lumieres-spirituelles.net     No14  - Rajab  1431 – Juin-Juillet 2010

Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)