1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-27 | Readers 345 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

La demande en mariage de Khadîjeh Saghafi


La demande en mariage de Khadîjeh Saghafi

Quand Sayyed Lawâsânî vint demander ma main de la part de l’imam Khomeynî(qs), je n’allais accepter que dix mois plus tard, parce que je n’étais pas prête à vivre à Qom, qui n’était alors qu’un petit village aux rues étroites, entourées de tombes éparpillées autour de l’enceinte du sanctuaire sacré de Fâtimah Ma‘soumah(p).

          Mon père m’avait pourtant dit : « Pour ma part, je suis d’accord parce que, malgré l’éloignement, il est quelqu’un qui ne te laissera jamais avoir besoin de quoi que ce soit. » Mon père parlait ainsi parce qu’il le connaissait. Mais, moi je ne voulais pas partir à Qom.

          Après mon refus, je vis plusieurs rêves bénis et je sus que le mariage était un ordre décidé ! Dans mon dernier rêve, je vis une maison semblable à celle que nous allions louer après le mariage, de la cour de la maison aux chambres, jusqu’aux rideaux des chambres ! Trois hommes étaient assis dans la pièce des hommes, sise à une des extrémités de la cour. A l’autre extrémité, il y avait la chambre de la mariée dans laquelle se trouvait une femme âgée au joli visage, revêtue d’un tchador, que je ne connaissais pas, et moi, assise à côté d’elle.

Dans la porte de la pièce, une fenêtre en verre me permettait de voir la cour de la maison et la pièce des hommes à l’extrémité de la cour. Je demandai à la femme qui étaient ces hommes. Elle me répondit : « Celui qui est face à toi portant un turban noir, est le Messager de Dieu(s) et celui qui a mis sur sa tête un couvre-chef rouge bordé de carreaux verts est l’Imam ‘Alî(p). » A l’autre extrémité de la pièce, il y avait un jeune-homme assis, vêtu d’un turban noir. Elle me dit qu’il était l’Imam al-Hassan(p).

J’étais surprise : le Messager(s) ! Le Prince des croyants(p) ! A la fin la femme me demanda : « Et toi, tu n’es pas gênée par eux ?! » Je lui répondis (toujours dans le rêve) : « Moi ! Pas du tout ! Je les aime beaucoup ! ». Elle me dit : « Moi aussi, je les aime beaucoup, ils sont mon Prophète, mon premier Imam, mon deuxième Imam.. » puis elle me reposa la question : « Et toi, tu n’es pas gênée par eux ?! » et elle répéta cette phrase de nombreuses fois, au point de me réveiller, mal à l’aise.

Le jour suivant, je racontai mon rêve à ma grand-mère qui me dit : « Ma petite fille, il est clair que celui qui t’a demandé en mariage est un véritable sayyed et que le Messager(s) et les Imams(p) souffrent à cause de toi. Tu ne peux pas échapper à ton sort ! »

Notre mariage eut lieu durant le mois de Ramadan, l’Imam(qs) ne voulant pas manquer ses cours. Aussi, parce que j’avais vu ce rêve le jour de la naissance de l’Imam al-Hujjah(qa) et que les fiançailles eurent lieu le premier jour du mois de Ramadan.

Rapporté par la femme de l’Imam Khomeynî(qs)  (morte en mars 2009)

in al-Karâmât al-ghaybiyyah li-l-Imam Khomeynî(qs) de Sheikh Hussein Kourani, p66-68

www.lumieres-spirituelles.net     No15  - Sha‘ban  1431 – Juil.-Août 2010


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)