1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-27 | Readers 427 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Le Coran « Voilà le Livre »


Le Coran

« Voilà le Livre »

Tome 1er al-Fâtiha et al-Baqara 

Traduction annotée

Yehia Alawî et Javâd Hadîdî

Centre pour la traduction du Saint Coran- Qom – 1421/2000

Cette traduction annotée des deux premières sourates du noble Coran, dans un français littéraire, n’est pas un commentaire, ni une interprétation ni le reflet d’études exégétiques du Coran, mais un travail d’érudit optant pour une approche syntaxique, grammaticale, lexicographique.

Après avoir évoqué les difficultés de traduire le Coran et la lourde responsabilité que représente une telle initiative pour ne pas être accusé de « trahison envers Dieu », car « pas un seul mot, donc, par une seule lettre du Coran ne sont d’autre que Dieu », le traducteur justifie sa démarche :  Dieu répète à 4 reprises qu’Il a fait descendre le Coran aisé pour que l’on se rappelle (« dhikr ») . L’un des objectifs du noble Coran est de rappeler l’homme à lui-même et aux vérités essentielles et éternelles, en tant qu’il est le serviteur/adorateur de Dieu. Et ce « rappel » évoqué quelque 280 fois dans le Coran (avec les dérivés du mot « dhikr »), ne s’adresse pas qu’aux arabes ou arabisants, mais à tous les hommes.

Aussi, même si une traduction du Coran n’est plus la Parole de Dieu, mais une  parole humaine essayant de refléter quelques éclats de la parole divine, elle garde sa fonction d’interpeller, d’éveiller, parce que comprise par le lecteur non arabe.

Cette traduction a la particularité

-d’être accompagnée d’« un appareil scientifique et didactique comprenant les études et les concordances (signalant pour tout verset qui l’exige 1-les autres passages coraniques de la même forme ou de forme approchante, 2-les passages ayant un sens proche sans parenté de forme, 3-éventuellement les versets portant sur un même thème, 4-les études en vue de l’établissement du sens), avec une traduction mot à mot et deux lexiques »

-d’essayer d’obéir à certains principes comme :

*ne rien omettre dans la traduction ;

*toujours traduire un même terme arabe employé dans un même sens, par un même terme en français (en sachant que la langue du Coran est d’une densité telle qu’il est bien difficile de le rendre en un seul mot) ;

*s’en tenir autant que possible à l’ordre des termes de l’original.

Un travail de titan dont on peut regretter que seul le premier volume ait vu le jour.

www.lumieres-spirituelles.net     No16  -  Ramadan 1431 –  Août-Sept.  2010


Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)