1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-27 | Readers 326 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Sourate al-Qader (La Mesure) (10) XCVII


Sourate al-Qader  (La Mesure) (10) XCVII 

بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ

Bi-smi-Allâhi ar-Rahmâni ar-Rahîmi,

Par [la grâce du] Nom de Dieu, le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux,

إِنَّا أَنزَلْنَاهُ فِي لَيْلَةِ الْقَدْرِ (1)

Innâ anzalnâhu fî laylati-l-qadri

C’est que Nous  l’avons fait descendre durant la Nuit d’al-Qader.

وَمَا أَدْرَاكَ مَا لَيْلَةُ الْقَدْرِ (2)

Wa mâ adrâka mâ laylatu-l-qadri

Et comment te faire connaître ce qu’est la Nuit d’al-Qader !

لَيْلَةُ الْقَدْرِ خَيْرٌ مِّنْ أَلْفِ شَهْرٍ (3)

Laylatu-l-qadri khayrunn min alfi shahrinn

La Nuit d’al-Qadr est meilleure que mille mois.

تَنَزَّلُ الْمَلَائِكَةُ وَالرُّوحُ فِيهَا بِإِذْنِ رَبِّهِم مِّن كُلِّ أَمْرٍ (4)

Tanazzalu al-malâ’ikatu wa-r-rûhu fîhâ bi-idhni rabbihim min kulli amrinn

Durant cette Nuit, les Anges et l’Esprit descendent avec l’autorisation de leur Seigneur de/pour tout ordre ;

مِنْ كُلِّ أَمْرٍ « min kulli amrinn»   

« min » : particule introduisant « kulli amrinn ». Indique-t-elle l’origine (de), le but (pour) ou le moyen (par) ?

« amrinn » : ordre, affaire. Quels sont-ils ? concernant qui ?

Reprenons..(en nous aidant des commentaires  de l’Imam Khomeiny(qs), (in al-Adab al- Ma‘nawiyyah li-s-Salât, partie 4, chap.7), de Sayyed Tabâtabâ’i, (in Tafsîr al-Mîzân) et de Shahîd Mutaharî (in Drûss mina-l-Qurân).)

مِنْ كُلِّ أَمْرٍ « min kulli amrinn»   

Pour la particule « min », les commentateurs ont suggéré trois sens : l’origine, l’objectif et l’accompagnement, selon le sens donné au mot « amrinn ».

-Si l’« ordre » considéré dans ce verset est l’Ordre divin mentionné dans le verset {Son Ordre consiste,  s’Il veut une chose, à lui dire : « Sois ! » et elle est.} (82/35 YaSin)donnant existence à quelque chose en soi, la descente des Anges.. serait une création (donner existence) divine. Alors, le « min » indiquerait l’origine en même temps que la cause. Le sens du verset serait : « La descente des Anges et de l’Esprit durant la Nuit d’al-Qader, avec l’autorisation de leur Seigneur, provient de tout Ordre divin ou est effectuée par tout Ordre divin. »

-Mais si « l’ordre » est un des ordres, affaires de l’Univers, un des évènements de la réalité (dans le sens « qui va se réaliser », alors le « min » indique l’objectif de leur descente dans le sens que les Anges et l’Esprit descendent durant la nuit d’al-Qader en vue de régler/gérer tout ordre de l’Univers.

-Il existe un propos de l’Imam al-Bâqer(p) dans lequel il(p) dit : « Les ascensions des Anges et de l’Esprit se faisaient sur permission de leur Seigneur pour toute chose qui est paix. » et où il(p) précisa à la personne qui lui répéta : « pour toute chose qui est paix ? » : « avec toute chose. » (bi-kulli amrinn). » (al-Burhân fî tafsîri-l-Qurân de Sh. Bahrânî, vol.4 p487), rattachant le mot « amr » au verset suivant.

 

Reste à savoir ce qu’est la « mesure des ordres » (taqdîr al-umûr) donnée chaque année durant une nuit déterminée. En résumé, dans la mesure où la Nuit d’al-Qader est la nuit du dévoilement pour le Messager de Dieu et les Imams de la Guidance, alors se découvrent pour eux l’ensemble des choses de ce monde (mulkiyyah) du Mystère du monde immatériel (malakût) et apparaissent les Anges chargés de chacun des Ordres devant leur Présence, dans le monde (nasha’t) du Mystère et le monde du cœur.

Alors, leur sont informés et dévoilés l’ensemble des ordres qui sont mesurés pour les créatures pour un an et qui sont inscrits dans les tablettes supérieures et inférieures, selon l’écriture (malakûtiyya) et le badigeonnage existentiel. Et ces « dévoilements » (mukâshafât) sont des dévoilements malakûtiyyah  et englobant l’ensemble des particules du monde de la nature (monde physique). Rien de l’ordre de l’Assistance n’est caché ni ne sera caché au Tuteur de l’Ordre (walî al-amr). Rien n’empêche que leur soient découverts en une nuit l’ordre d’une année, dans un état l’ensemble des ordres et en une seconde l’ensemble des mesures de ce monde (mulkiyyah) et du monde immatériel (malakûtiyyah), et que leurs soient découverts graduellement, durant les jours de l’année, les ordres quotidiens, de façon globale et détaillée.

Sans doute, le Tuteur de l’Ordre (walî al-amr) entre en contact avec la Nébulosité (al-malâ’) la plus élevée, les Calames supérieurs et les Tablettes totalement immatérielles (mujarridah) – alors, arrivent pour lui les révéla-tions complètes pour l’ensemble des existences, de façon éternelle, perpétuelle – ; puis, il entre en contact avec les Tablettes inférieures – lui est alors révélée la mesure (qader) pour un certain temps. L’ensemble de la page du monde est présente dans Sa Présence Tutorielle (wilâ’î) et tout ordre qui arrive est sous son(p) regard.

Nous avons vu précédemment comment rien ne s’oppose à ce qu’il advienne des changements et des remplace-ments dans le monde de la nature (physique) durant la nuit d’al-Qader, en tant qu’elle est la nuit de l’orientation complète vers le Walî parfait, la nuit de l’apparition de son Pouvoir céleste (malakûtî - Intelligible) par l’intermédiaire de la noble âme du Walî parfait, Imam de toute époque, Pôle de tout temps, et qui est aujourd’hui la Présence du Subsistant (Bâqiyah) de Dieu sur les terres, notre Maître et Suzerain, l’Imam, le Guide, l’Argument fils de Hassan al-‘Askarî (que nos âmes soient en rançon pour sa venue). Ainsi, ce qu’il(qa) veut ralentir ou accélérer des mouvements des particules naturelles [du monde physique], il(qa) le fait ; ce qu’il(qa) veut élargir ou restreindre des ressources, il(qa) le fait. Et cette volonté est la Volonté de Dieu, l’ombre de la Volonté éternelle et Son rayonnement, suivant les Ordres divins, tout comme les Anges de Dieu n’agissent pas d’eux-mêmes, leurs agissements, même les agissements de l’ensemble des atomes de l’existence sont des agissements divins et relèvent de cette Subtilité cachée (ghaybiyyah) divine {Demeure sur le Droit chemin, comme tu en as reçu l’ordre.}(112/11 Hûd)

Ainsi, dans la mesure où la nuit d’al-Qader est la nuit bénie durant laquelle se réalisent pour le Tuteur de l’Ordre (walî al-amr), (l’Argument) une ascension particulière, et « la descente des Anges durant cette nuit pour tout ordre » (jusqu’à l’année suivante), c’est comme si l’Argument est (lui) celui qui est chargé de l’organisation/ gestion de ce monde, comme si, depuis que Dieu créa Adam(p), les Anges ont reçu l’ordre de ne pas gérer l’Ordre sur terre sans le tutorat (wilâyat) de l’Homme Parfait. Les Anges apportent les détails alors que lui, l’Argument détient le global. Sans le global n’arrive pas le détail. L’Argument a le global avec lequel il gère (yudabbir) ce monde. Et grâce à son contact avec les Anges dans le monde al-Malakût et ce qu’il y a au-dessus, il a accès au savoir détaillé.

Chaque Prophète avait une préoccupation/charge qui était la gestion de ce monde en fonction de l’objectif et du but final, du projet divin que Dieu a promis. Si le Prophète était l’un des Messagers les plus déterminés (ulû al-‘Azham), il entrait en contact, durant la Nuit d’al-Qader, avec l’Ange Gabriel et arrivait au détail des choses.

Mais le Prophète Mohammed(s) dépassa l’Ange Gabriel et pour la première fois dans l’histoire humaine, il atteignit le niveau du Savoir du Décompte de chaque chose. Il accéda à ce qui est évoqué dans le noble Coran : {Et Nous avons dénombré toute chose par écrit.} (29/78 La Nouvelle){Et Nous avons dénombré toute chose dans un Imam évident.} (12/36 Ya Sîn)

Ainsi pour la premièrefois dans l’histoire humaine, un homme put atteindre la Station de l’Esprit qui est une créature plus grandiose que l’Ange Gabriel. C’est pourquoi cette nuit bénie d’al-Qader qui se répète à travers le temps a pour les Musulmans une autre couleur et un sens plus profond. Elle est la nuit durant laquelle le Messager de Dieu(s) s’est élevé – {Il se trouvait à l’horizon supérieur. Puis il se rapprocha et descendit encore plus bas et fut à deux portées d’arc, ou plus près encore.} (7-9/53 L’Etoile)  – Il accéda alors au Livre en son entier dans lequel il y a le décompte de toute chose et il(s) descendit avec [le Livre] dans les mondes, l’un après l’autre, jusqu’à arriver à nous [sous la forme du Coran]. Puis l’ont suivi, chaque année, durant la nuit d’al-Qader, les membres purs de sa famille qui le [le Livre] prennent en tant qu’il est, durant cette nuit, descente des Anges et de l’Esprit.

Durant cette nuit, a eu lieu pour la première fois le lien entre le Nom le plus Grandiose auquel reviennent tous les Noms et le monde le plus inférieur (qu’est la terre). Et cela est exprimé à travers la « descente de tous les Anges et de Son Esprit » durant cette nuit. Le lien se réalise encore par l’intermédiaire de l’Argument [l’Imam al-Mahdî(qa) en l’occurrence] et les Anges descendent ainsi que l’Esprit.

www.lumieres-spirituelles.net     No17  - Shawwâl  1431 – Sept.-Oct. 2010


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)