1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-27 | Readers 579 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Tombeau de Dhû al-Kifl (Ezéchiel)


Tombeau de Dhû al-Kifl(Ezéchiel) 

Le Prophète Dhûl-Kifl est l’un des 25 Envoyés de Dieu cités dans le noble Coran. Dieu nous invite de l’évoquer dans Son Noble Livre : {Mentionne Ismaël, Elisée et Dhû al-Kifl : Chacun d’eux se trouve parmi les meilleurs (al-Akhiyâr).} (48/XXXVIII). Et {Et Ismaël, Idris, et Dhû-l-Kifl ! Tous étaient des patients ; Nous les fîmes entrer en Notre miséricorde car ils étaient parmi les vertueux (as-Sâlihîna).} (85-86/XXI)

Il serait, selon certains propos rapportés du Prophète Mohammed(s) et des Imams(p), « Hazqîl » (1)dans la Tora, le Prophète Ezéchiel qui aurait accompagné l’exil des Juifs en Babylonie en 597av.JC  avec Nabuchodonosor II et qui est connu pour ses visions apocalyptiques – et il(p) est présenté comme jugeant parmi les gens avec justice et comme ne se mettant jamais en colère (sauf pour Dieu), malgré toutes les tentatives d’Iblis.

Il fut appelé « Dhû al-Kifl » pour avoir respecté son engagement au Prophète de son époque de ne pas se mettre en colère. Et selon d’autres propos rapportés, pour avoir sauvé 70 Prophètes de la mort en se portant garant d’eux, déclarant qu’il « est préférable que je sois tué que vous tous. » Quand les Juifs arrivèrent et demandèrent à Ezéchiel où se trouvaient  les 70 Prophètes, il leur dit qu’il ne savait pas où ils étaient partis. Dieu (qu’Il soit Glorifié) protégea Dhû al-Kifl d’eux.(2)

Aussi, la tombe de Dhûl-Kifl située à Al-Kifl, une petite bourgade située à 130 kilomètres au sud de Bagdad, entre Hilla et Nadjaf, est-elle un lieu de pèlerinage pour les Musulmans, les Chrétiens et les Juifs.

 « J’ai visité le tombeau d’Ezéchiel à trois reprises, entre 1998 et 2002. J’avais eu du mal à savoir où il se trouvait, jusqu’à ce qu’un ami me dise de demander où est enterré Dhû-l-Kifl, le nom qui lui est donné dans le Coran. Le lendemain, j’étais en route pour Kifl, gros village situé entre Babylone et Nadjaf.

La coupole du tombeau, de style bouyide, est visible de loin. Après avoir traversé un magnifique souk, charpenté en bois, je pénétrai  dans une esplanade en partie recouverte par les ruines d’une mosquée abbasside. Un magnifique minaret s’y élève toujours, décoré de briques sculptées et de calligraphies en style coufique. Près de la porte du tombeau d’Ezéchiel, se trouve l’entrée d’un souterrain, depuis condamnée, sur lequel courent des légendes extraordinaires.

Le sanctuaire comprend trois salles attenantes. La première est une ancienne synagogue aux murs peints, par endroits, d’extraits en hébreu de la Tora. La seconde est réservée au monument funéraire érigé pour le prophète, devant lequel le calife Ali, gendre du Prophète Muhammad, qui résidait non loin à Kûfa, se serait recueilli. Le dôme du tombeau est recouvert de motifs floraux.

Avant d’entrer dans la dernière pièce, un espace est aménagé pour la prière. Le gardien de l’époque me dit qu’Al-Khidr – « l’imam Vert » – personnage symbolique mentionné dans le Coran, y est apparu. Passé la porte, il me montre cinq tombes alignées, recouvertes de draps verts. Ce sont, me dit-il, celles de disciples d’Ezéchiel, emprisonnés avec lui en 597 av. JC, après le second Exode. Le mausolée aurait été construit sur l’emplacement de leur prison. »(3)

Depuis le début de l’année 2009, l'entretien et l'administration de ce lieu sacré (la tombe du Prophète Dhûl-Kifl(p) et la Mosquée An-Nakhilah) passèrent (à la grande colère de certains(4)) sous l'autorité de l'Association Shiite des Lieux Saints qui entama des travaux de développement et d’embellissement des lieux qui devraient s’achever en 2011.

Que la Paix soit sur Dhû al-Kifl, le pur élu, le patient, le vertueux !

 

(1)Selon d’autres, il s’agirait de ‘Ûwidiyâ fils d’Idris. D’autres noms sont également évoqués

(2)Selon « Qisas al-Anbiyâ’ » de Tabursî, de Sheikh Sadûq, in Bihâr, vol.13 p384

(3)D’après un témoignage de Gilles Munier 

(4)Selon un rapport du 30-1-2009 de Wayne Madsen (ancien officier de renseignement de la Marine américaine), les sionistes auraient des visées sur ces sanctuaires en Iraq, considérés comme faisant partie du « Grand Israël ».

www.lumieres-spirituelles.net     No17  - Shawwâl  1431 – Sept.-Oct. 2010


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)