1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-27 | Readers 421 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Le Concept de l'Humain dans l'Islam de sh. Mutaharî


Le Concept de l'Humain dans l'Islam
Murtadâ Mutaharî
Trad.: Mouslim Fidahoussen Ed.: Ya'subuddin

Dieu, dans le noble Coran dit : {Lorsque Ton Seigneur dit aux Anges : « Je vais placer sur  terre un Lieu-tenant. » Ils dirent : « Y mettras-Tu quelqu’un qui la corrompra et y versera le sang tandis que nous Te glorifions en Te Louant et que nous sanctifions pour Toi. » Il dit : « En vérité, Je sais ce que vous ne savez pas. »} (30/II)

Quelle est cette créature mal connue que le Coran tantôt loue et tantôt blâme, qu’il considère parfois comme la plus  élevée des créatures, au-dessus des anges et de l’univers, et par moment, comme plus méprisable que les animaux ou le diable. ?

Dans ce petit ouvrage de 89 pages, à l’origine une introduction à un travail plus volumineux, l’auteur aborde cette éternelle question et apporte une réponse claire : c'est l’homme lui-même qui décide de son devenir et de sa place dans l'univers.

Dans une première partie, l’auteur reprend les versets coraniques qui parlent de l’homme pour mettre en évidence quatorze particularités de cette créature.  En résumé, l’humain coranique est créé pour adorer Dieu et être  Son « Lieu-tenant » sur cette terre. Il est matériel et spirituel, attiré vers  l’Infinité divine, libre, indépendant, garant et porteur du Message divin. Il peut détenir les secrets de la nature, de la terre et des cieux, il peut faire le bien comme le mal, peut connaître ses faiblesses et chercher à se surpasser vers la perfection.

L’auteur développe ensuite ces différentes facettes de l’homme, ces différentes  potentialités/ capacités de connaissance et d’actions illimitées, qu’il est libre de réaliser ou pas. Il met en évidence le fait que l’homme ne peut s’épanouir réellement et atteindre le calme et le repos que sous l’ombre de Dieu et de Son Souvenir ; que, doué d’une noblesse divine, il est responsable dans ce monde envers Dieu et a un devoir à accomplir vis-à-vis de son Créateur.

A la question de savoir si l’homme est fondamentalement bon ou mauvais, il répond qu’il a un potentiel vers la perfection qu’il peut atteindre s’il le veut. L’issue est entre ses mains. L’unique condition pour atteindre cette perfection que l’être humain détient en potentiel, est la « croyance en Dieu ». De cette croyance dérive la piété, les bonnes actions, la détermination dans le chemin de Dieu… C’est cette même croyance qui transforme une connaissance injuste au service d’une âme diabolique, en une connaissance utile au service de la société. L’Homme Parfait qui est le Lieu-tenant de Dieu, l’objet de prosternation des Anges, la raison de la création de toute chose et qui détient toutes les perfections, est fondamentalement un être croyant. L’incroyance est signe d’imperfection, de déficience, de maladie.

www.lumieres-spirituelles.net     No18  - Dhû al-Qa’adeh  1431 – Novembre  2010


Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)