1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-27 | Readers 328 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Sur les traces des derniers moments d’Abu-l-Fadl(p)


Sur les traces des derniers moments d’Abu-l-Fadl(p)

Sorti du mausolée d’Abû Fadl al-‘Abbas, situé à Karbalâ’ à 80km au sud de Bagdad, du côté gauche en regardant la Qiblah, je me suis engouffré dans les petites ruelles adjacentes, le regard hagard sur les petites étales des magasins, voilé par la douleur du massacre de Karbalâ’. Même l’eau de l’Euphrate leur avait été interdite par les soldats de ‘Omar ben Sa‘d, de Yazîd !

Et Abû Fadl al-‘Abbas qui tenta tout de même de se rendre sur les rives de l’Euphrate, bravant les flèches et les lances des mécréants, pour rapporter un peu d’eau aux petits enfants du Prophète de l’Islam !

Quand je me suis trouvé face à une faïence bleue sur laquelle était dessinée une main, ou plutôt un bras. Les gens s’y arrêtaient, pleuraient un peu puis continuaient leur route. On m’ expliqua : « C’est là qu’Abû Fadl avait eu son premier bras coupé par un coup de sabre, alors qu’il revenait de l’Euphrate pour apporter de l’eau aux petits enfants assoiffés du Prophète Mohammed ! ».

Surgirent devant moi les scènes de combats : les petites boutiques avaient disparu pour laisser la place à un désert de sable, le fleuve de l’Euphrate coulant non loin ; des nuages de poussières soulevés par les soldats de Yazîd à la poursuite de d’Abû Fadl al-‘Abbas qui  tentait, la gourde d’eau dans une main et le sabre dans l’autre, de se frayer un chemin parmi les chevaux, les lances, les sabres ennemis, sous une pluie de flèches, pour atteindre le camp des femmes et des enfants.

Le bras coupé, il coinça la gourde sous son aisselle et continua sa route, repoussant avec force les assauts ennemis de son bras encore présent..

Je poursuivis mon chemin, tournant à droite dans une ruelle et me trouvai face à un monument recouvert de faïence bleue et .. rouge..

On m’expliqua : « C’est là qu’Abu Fadl al-‘Abbas eut son second bras coupé ..

Des larmes s’échappèrent de mes yeux dans un sanglot que je ne pus retenir.  

Abû Fadl al-‘Abbas, criblé de flèches, les deux bouts de bras ensanglantés, serrant contre son corps la gourde contenant encore un peu d’eau, se penchant sur son cheval qui continuait sa route aux grands galops..

Moi de même, je poursuivis la route et je débouchai sur une petite place où se trouvait une petite statue représentant une gourde.. Je réalisai.

Abû Fadl ne put atteindre le camp des femmes et des enfants. Il ne put apporter l’eau nécessaire.. La gourde transpercée de flèches de toutes parts se vida de son eau. Abû Fadl s’écroula sous les  coups des lances, des sabres et des épées. L’Imam Hussein(p), son frère, entendit son appel et accourut à lui.. Abû Fadl souffrait plus de la situation que de ses blessures : l’Imam Hussein(p) seul sur le champ de bataille, les femmes et les enfants assoiffés, à la merci des soldats de Yazîd, sans foi ni honneur..

C’est là qu’il perdit conscience, dans les bras de son frère, l’Imam al-Hussein(p). Son âme en train de quitter ce monde pour rejoindre son père, le Prince des croyants(p) et son grand-père, le Messager de Dieu, le Prophète Mohammed(s), dans l’Au-delà plein de paix et de lumière.

Ô terre de Karbala’, Paradis pour les croyants, Enfer pour les mécréants !

« Que la Paix soit sur toi, ô le frère patient, combattant, défendant son frère, le bon frère réconfortant ! »

Témoignage d’un visiteur Ali

www.lumieres-spirituelles.net     No57  - Safar  1435 – Déc.-Janvier  2014


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)