1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-27 | Readers 327 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Comment se comporter avec son frère


Comment se comporter avec son frère     

« Fais des reproches à ton frère en étant bon avec lui

et repousse son mal en étant bienfaisant avec lui. »

 du Prince des croyants(p),  Nahja-l-Balâgha, hikam 158 (ou 150) p688

عَاتِبْ أَخَاكَ بِالاْحْسَانِ إِلَيْهِ،

‘Âtib akhâka bi-l-ihsâni ilayhi

Fais des reproches à ton frère en étant bon avec lui

‘âtib: verbe  à l’impératif 2e p.m. sing., 3e forme dérivée du verbe «‘ataba » (faire des reproches à une personne pour ce qu’il a fait, le blâmer) = fais des reproches à

akhâ-ka: nom « akhû » se terminant par un « â » parce que complément d’objet direct du verbe le précédant et « ka » adjectif possessif 2e p.m. sing renvoyant à l’interlocuteur.

bi-l-ihsâni ilayhi : nom verbal de la 4e forme dérivée du verbe « hasana » (être beau, bon), donnant un sens factitif ou causatif, « rendre qqch bien, bon, beau » + « bi » particule indiquant le moyen entrainant la « » (kasra) à la fin du mot qui le suit  + «  ilay-hi » (envers lui) = par le bienfait, la bienfaisance, en étant bon avec lui.

 وَارْدُدْ شَرَّهُ بِالاْنْعَامِ عَلَيْهِ. 

wa-rdud sharrahu bi-l-in‘âmi ‘alayhi

et repousse son mal en étant bienfaisant à son égard.

irdud: verbe « radda » (répliquer, répondre, repousser) à l’impératif 2e p.du sing. = réplique à, repousse

sharr-hu :  « sharr » = le mal + « hu » adjectif possessif 3e p.m. sing renvoyant à « alhâ-ka » = son mal

bi-l-in‘âmi ‘alayhi : nom verbal de la 4e forme dérivée du verbe « na‘ima » (être bien, en bon état, bien vivre)  donnant un sens factitif ou causatif, « rendre bon, agréable, combler de bienfaits, conférer un bien, être bienfaisant à l’égard de.. »  + « bi » + «  ‘alayhi » (envers lui, à son égard, à son encontre) = en lui faisant du bien, en étant bienfaisant à son égard.

Voici une règle de conduite du Messager(s) et des Imams purs(p) donnant une indication sur leur méthode pour éduquer leurs partisans. Ils prônaient le pardon, la bonté, la bienfaisance pour transformer les mauvais actes en bons actes et mettaient en évidence les règles fondamentales qui régissent ce monde pour l’améliorer.

www.lumieres-spirituelles.net     No58  - Rabî’I 1435 – Janvier  2014


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)