1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-27 | Readers 275 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

« Je cherche Dieu »


« Je cherche Dieu »

Bonjour !

Quand j’ai trouvé par hasard votre revue Lumières Spirituelles sur le web, j’ai souhaité vous entretenir d’une difficulté d’ordre spirituel et/ou  psychologique ou autre (?). J’ai cherché Dieu de divers côtés comme beaucoup de nos contemporains, approchant notamment un peu le bouddhisme, davantage le soufisme. Je me sens plus proche du soufisme. Toutefois, je ne parviens pas à aller plus loin dans ma démarche malgré mon désir de m’engager davantage. Lorsque je prends la décision de devenir musulman (soufiste), j’ai à chaque fois la tentation d’abandonner et de retourner en arrière. Comment comprendre cette impossibilité de prendre une décision, qui finalement me confine dans un 'entre-deux' ? Est-ce un problème psychologique ou autre chose ?

Pierre – France

Réponse de la revue

Il nous est difficile de répondre à votre place. C’est à vous de chercher et de faire le pas. Nous pouvons tout juste vous donner des indications de réflexion.

-Si c’est un problème d’ordre psychologique ou de votre personnalité (être par exemple particulièrement velléitaire ou avoir peur de s’engager dans un monde nouveau que vous ne maîtrisez pas), cela devrait apparaître dans d’autres domaines de votre vie (affectif, relationnel (notamment le mariage), professionnel). C’est à vous de voir.

-En tout cas, votre hésitation montre que vous n’êtes pas totalement convaincu par les voies que vous avez trouvées jusqu’à présent pour vous y engager. Il vous faut donc chercher encore.

-Dieu nous a donné la raison – universelle, commune à tous les êtres humains – pour Le connaître (qu’Il soit Glorifié et Exalté). Elle est le meilleur outil pour nous assurer de la justesse de la voie qui mène à Lui (Très-Elevé) et aussi pour combattre les « peurs », les « illusions », les « insinuations » qui proviennent de l’âme, du démon ou de l’entourage. En même temps, elle donne une base solide à une spiritualité saine, lumineuse, vraie.

-On peut cependant noter deux choses par rapport à vos choix :

1- votre hésitation entre le bouddhisme et le soufisme révèle votre désir de réaliser la dimension spirituelle de l’âme, totalement ignorée dans la société matérialiste occidentale ;

2- votre préférence pour le soufisme – où Dieu Unique est évoqué nommément, à la différence du bouddhisme qui se perd dans une abstraction totale en même temps que dans l’associationnisme, voire même dans le polythéisme  – confirme votre quête de Dieu, Un.

-Savez-vous que, dans l’Islam, il n’y a pas que le soufisme qui offre une dimension spirituelle ? Il existe même, en son sein, d’autres écoles spirituelles plus complètes et plus parfaites. Dans cette revue, nous nous efforçons de présenter les fondements de la spiritualité de l’Islampour lequel le Prophète Mohammed(s), le dernier des Prophètes, a été envoyé.

Salams

www.lumieres-spirituelles.net     No58  - Rabî’I 1435 – Janvier  2014


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)