1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-27 | Readers 557 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

2-De l’observation du moment (2)


Des règles de conduite morales concernant le moment de la prière

2-De l’observation du moment (2)

Et nous-mêmes [après avoir eu un petit aperçu sur ces états de ces Infaillibles(p), de ces Proches-Elus au moment de la prière],  si nous réfléchissons un peu et si nous faisons comprendre à notre cœur voilé, chassé, que les moments de la prière sont les moments de la présence au côté du Saint pour la Présence du Détenteur de la Majesté et que, pendant ces moments, Dieu (qu’Il soit Exalté), le Roi des rois, la Grandeur absolue, appelle Son serviteur faible, le moins que rien, à s’entretenir avec Lui et l’autorise à entrer dans la Demeure de Sa Noblesse afin de lui faire gagner les félicités éternelles et y trouver la joie et la félicité permanente !

Et nous, nous sommes heureux et joyeux d’entrer au moment de la prière en fonction de la grandeur de nos connaissances. Si le cœur a ressenti la grandeur et le danger de la station, il sera pris de peur et de crainte en fonction du degré de compréhension de la Grandeur.

En résumé, ô le faible, les règles de conduite du cœur pour les moments de la prière sont de se préparer à entrer vers la Présence du Détenteur de ce monde et de l’Au-delà et à s’adresser et à parler à Dieu (qu’Il soit Magnifié et Exalté).

Alors, regarde, de tes yeux, d’un côté ta faiblesse, ta misère, ton avilissement et ton impuissance, et de l’autre, la Grandeur, la Majesté et l’Orgueil de cette Sainte Essence (que Sa Grandeur soit Magnifiée !) au voisinage de la Grandeur de Laquelle les Prophètes, les Messagers et les Anges proches, tombaient foudroyés, reconnaissant leur impotence, leur misère et leur avilissement,.

Si tu as regardé avec ce regard et que tu as fait comprendre à ton cœur, alors ton cœur va certainement ressentir de la peur et verra que lui-même et ses actes d’adoration ne sont rien..

Jette un autre regard sur l’étendue de la Miséricorde de la Sainte Essence, sur la Perfection de Sa Bonté, sur Sa Toute-Miséricorde englobante, pour avoir donné l’autorisation au faible serviteur, malgré les sortes d’impuretés [présentes en lui], l’extrême impuissance et misère, à avoir accès à la Présence de Sa Sainteté et pour l’avoir appelé à l’Assemblée de la Familiarité avec des égards – la descente des Anges, la révélation des Livres célestes, l’envoi des Prophètes et des Messagers – sans qu’il n’y ait pour cette malheureuse  [existence] possible (non-obligatoire) de préparation préalable ni qu’il y ait pour Sa Présence [de Dieu] (qu’Il soit Magnifié et Exalté) (que Dieu nous en préserve !), pour les Anges de Dieu ou pour les Prophètes(p) un profit dans cet appel et cette présence.

Il n’y a pas de doute que le cœur, avec cette orientation, arrivera à la Familiarité et ressentira de l’espoir et de l’espérance.

Alors prépare-toi à la présence, des deux pieds de la peur et de l’espoir, de la crainte et du désir, avec un cœur timide, un for intérieur craintif et des sentiments de contrition, d’abaissement, de faiblesse et de misère. Et ne vois en toi aucune distinction du fait de la présence en cet Endroit de la Présence. Ne considère pas ton âme comme convenant à l’acte d’adoration et à l’assujettissement [à Dieu].

Considère que l’autorisation d’entrer dans l’adoration et l’assujettissement [à Dieu] provient de la Miséricorde englobante, de la Bonté générale de la Présence de l’Unité (Ahadiyyah) (que Sa Puissance soit magnifiée), car si tu places ton avilissement devant tes yeux et que tu as fait tes petites ablutions pour la Sainte Essence de Dieu avec ton esprit et ton cœur, et que tu as considéré ton âme et ton assujettissement [à Dieu] comme n’étant rien, Dieu (qu’Il soit Exalté) sera Bon envers toi, t’élèvera et te vêtira des habits de Sa Générosité.

 (d’après Al-Adab al- Ma‘nawiyyah li-s-Salât de l’Imam al-Khomeynî(qs) – Maqâlat 2 – Maqsad 4 Chap2-2)

www.lumieres-spirituelles.net     No60  - Jumâdî I 1435 – Mars 2014


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)