1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-27 | Readers 568 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Le savoir « visionnel » du Prophète(s) et des Imams(p) ! (1)


Le savoir « visionnel » du Prophète(s) et des Imams(p) !(1)

Que veut dire « parler de l’expérience spirituelle des Infaillibles(p), si ce n’est mettre en évidence ce lien essentiel, existentiel, présentiel avec Dieu à travers leur savoir présentiel, « visionnel » (shuhûdî), gnostique (‘irfânî)(1) de la réalité des choses (leur essence), savoir de l’esprit (une « connaissance du cœur »), sans intermédiaire entre le connaissant et la chose connue, sans interférence des sens ni de l’imagination (selon le principe de la fondamentalité de l’existence).

D’abord le savoir du Prophète Mohammed(s), le Messager de Dieu, puis celui du Prince des croyants(p), enfin ceux des Imams(p) de leur descendance, sans oublier sayyida Fâtimah az-Zahrâ’(p), fille du Prophète(s), épouse du Prince des croyants(p), mère de la descendance pure, la Dame des femmes du monde de tous les temps.

Sans doute aurait-il fallu commencer par cette réflexion.

Nous avons eu l’occasion, au cours de ces années, de publier des témoignages des expériences spirituelles des Infaillibles.

Ils étaient des attestations de ce savoir présentiel, « visionnel » du monde immatériel « malâkûtî », de l’Origine (ou du Principe Premier Fondamental), du Retour (ou Résurrection, Au-delà, Jour du Jugement), du Message prophétique, des Anges, des connaissances religieuses, à travers leurs déclarations, leurs actes d’adoration, leurs invocations, leurs appels  (gnostiques) à la Religion de Dieu, même leur gouvernement des hommes.

Et à ce niveau, il n’y a pas de différence entre le Messager de Dieu(s) et le Prince des croyants(p). Et comment n’en serait-il pas ainsi quand le Messager de Dieu(s) disait de l’Imam ‘Alî(p) : « Nous avons, Ali et moi, été créés (littéralement : « J’ai été créé, moi et Ali, ») d’une Lumière unique. » (Al-Khisâl p31 H108)  « Ô ‘Alî, nul ne connait Dieu autre que moi et toi, nul ne me connait autre que Dieu et toi et nul ne te connait autre que Dieu et moi. »(du Messager de Dieu cité dans Irshâd al-Qulîb p209 ; Al-Munâqib de ShahrAshûb, vol.3 p267)  « ‘Alî est par rapport à moi ce qu’est la tête par rapport au corps. »(Al-Munâqib de Khawârizmî, pp148-174)

 (à partir du livre al-Hayât al-‘Irfâniyyah li-l-Imam ‘Alî(p) de sheikh Jawâdî Amolî (pp37-42)

De même, le Prince des croyants(p) disait : « Nous étions, moi et Mohammed, une seule lumière de la Lumière de Dieu Tout-Puissant. Puis Dieu a ordonné à la lumière de se fendre en deux puis a dit à une moitié : « Sois Mohammed » et à l’autre : « Sois ‘Ali ». »(Bihâr, vol.26p2)

 

(1)que l’on distingue du « savoir acquis » (husûlî) à partir de propos rapportés ou du raisonnement

www.lumieres-spirituelles.net     No60  - Jumâdî I 1435 – Mars 2014


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)