1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-27 | Readers 426 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

L’invocation pour la mère d’al-Mutawakkil


L’invocation pour la mère d’al-Mutawakkil

« J’étais un scribe auprès de la mère d’al-Mutawakkil. Alors que je me trouvais dans le Diwan, un jeune serviteur sortit de chez elle, tenant un sac dans lequel se trouvait mille dinars. Il lui dit : «  La dame te dit : « Distribue cela aux gens qui le méritent car il provient du meilleur de mes biens et inscris-moi les noms de ceux à qui tu l’as distribué pour que s’il m’arrive quelque chose de cette notabilité, je le dépense pour eux. » »

Je me rendis chez moi, réunis mes compagnons et leur demandai [le nom] de ceux qui en avaient droit. Ils me citèrent des noms et je leur distribuai trois cents dinars. Le reste demeura chez moi jusqu’au milieu de la nuit, quand quelqu’un frappa à la porte. Je lui demandai qui il était. Il répondit : « Je suis un tel, l’alawite ». C’était mon voisin. Je lui dis d’entrer. Il entra et je lui demandai ce qui l’amenait à cette heure tardive.

Je me dis : « Un descendant du Messager de Dieu(s) qui vient frapper à ma porte et je n’ai rien à lui donner à manger. » Je n’avais qu’un dinar. Je le lui donnai. Il le prit, me remercia et s’en alla. 

Ma femme sortit alors en pleurant et me dit : « Tu n’as pas honte ! Un tel homme vient chez toi et tu ne lui donnes qu’un dinar alors que tu sais qu’il est dans le besoin et qu’il mérite que tu lui donnes le tout. » »

Son propos m’alla droit au cœur. Je me levai derrière lui et lui remis le sac. Il le prit et se retira. Quand je retournai chez moi, je me mis à le regretter, me disant : « Maintenant, la nouvelle va arriver à al-Mutawakkil. Il déteste les Alawites et il va me tuer. »

Ma femme me dit : « N’aie pas peur et compte sur Dieu et sur leur aïeul [le Messager de Dieu(s)]. » Nous étions dans cet état quand on frappa à la porte, des serviteurs tenant des flambeaux dans leurs mains. Ils dirent : « Réponds à la maitresse. »

Je me levai effrayé et tant que je marchai un peu, les messagers étaient tendus.  Je m’arrêtai au niveau du rideau de la maîtresse. Je l’entendis dire : « Ô Ahmed ! Que Dieu te récompense en bien ainsi que ta femme ! J’étais en train de dormir quand vint à moi le Messager de Dieu(s) et me dit : « Que Dieu te récompense en bien ainsi que la femme d’Ibn al-Khasîb ! » » Quel est le sens de cela ? »

Alors que je lui racontai ce qui s’était passé, elle pleura. Elle sortit des dinars et des vêtements et dit : « Cela est pour l’Alawite, cela est pour ta femme et cela est pour toi. » Le tout équivalait à cent mille dirhams. Je pris l’argent et me rendis chez l’Alawite. Je frappai à sa porte. Celui qui était à l’intérieur de la maison me dit : « Donne-moi ce que tu as, ô Ahmed. » Et il sortit en pleurant. Je lui demandai pourquoi il pleurait. Il me dit : « Quand je rentrai chez moi, ma femme me dit : «  Qu’est-ce que tu as dans la main ? » Je la mis au courant. Elle me dit alors : « Lève-toi ! Nous allons prier et invoquer [Dieu] pour la dame, Ahmed et sa femme. » Nous priâmes et nous invoquâmes [Dieu]. Puis nous nous endormîmes. Je vis en rêve le Messager de Dieu(s) qui disait : « Je les ai remerciés pour ce qu’ils ont fait pour toi. Ils vont venir chez toi avec quelque chose, accepte-le d’eux. » »

D’Ibn al-Khasîb, dans Bihâr al-Anwâr, vol.93 pp231-233

www.lumieres-spirituelles.net     No60  - Jumâdî I 1435 – Mars 2014


Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)