1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-27 | Readers 6885 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Réflexion sur la signification de « al-a‘râf » (الأعراف) (1)


Réflexion sur la signification de « al-a‘râf » (الأعراف) (1)

Texte choisi(1) et traduit à partir de

Le commentaire thématique du Saint Coran (volume 5) La résurrection dans le Coran(2)

Ayatoullah Javadi Amouli

par sheikh Mourtaza Radjahoussen 22 août 2011 / 21 Ramadhan 1432 Qum al-mouqaddassa - Iran

Le mot « al-a‘râf » est le nom de la septième sourate du Saint Coran.  Il ne se répète que deux fois dans le Saint Coran. Ce mot est rarement traduit en français dans les différentes traductions du noble  Coran  proposées. Ni Denise Masson, ni Dr Hamidullah ne traduisent ce mot par une quelconque signification en langue française. Par contre Fakhri indique entre parenthèses que ce mot signifie  « les hauteurs » et la traduction « saoudienne » la plus reprise propose en note qu’il « est un endroit surélevé entre le Paradis et l’Enfer sur lequel vont se trouver des gens qui auront une vue sur les deux. » Elle justifie l’absence de traduction de ce mot par l’absence d’équivalent convenable en français. 

1-Que signifie ce mot « A‘râf »

w« A‘râf »  (أعراف) est le pluriel du mot « ‘urf » (عُرْف) qui  signifie au niveau lexicologique

1)la crinière (du cheval) ou la crête (d’un coq ou d’un serpent)

2)les hauteurs, les endroits élevés, les sommets (du voile cité dans le verset)

wLa racine de ce mot « A‘râf »  (أعراف) est « ‘.r.f » (ع  رف) qui  a pour sens fondamental unique : avoir connaissance de quelque chose, connaître ses particularités, ses effets, traces

wd’où le sens du mot  « A‘râf » (pluriel du mot « ‘urf » (عُرْف)) qui est ce qui est élevé, ce qui est connu.

wd’où le sens de stations élevées, spirituelles englobant le Paradis et l’Enfer(3)

wd’où le sens de ce mot « A‘râf »,  dans le langage terminologique (c'est-à-dire dans sa signification coranique et islamique) d’un mur élevé entre le Paradis et l’Enfer. Voyons donc ce mot dans le contexte des versets le citant.

2-Les versets coraniques qui citent ce mot : Sourate « al-A‘râf »  (7) versets 46 à 49(4)

{وَ بَيْنهَ مَا حِجَابٌ  وَ عَلىَ الأَعْرَافِ رِجَالٌ يَعْرِفُونَ كُلا  بِسِيمَاهُمْ  وَ نَادَوْا أَصْحَابَ الجنَّةِ أَن سَلامٌ عَلَيْكُمْ  لَمْ يَدْخُلُوهَا وَ هُمْ يَطْمَعُون}(46)

{Et entre les deux, il y a un voile, et, sur les «  A‘râf   »  des gens qui connaîtront tout le monde par leurs traits caractéristiques. Et ils appellent les gens du Paradis : « Paix sur vous ! » Ils n'y sont pas entrés alors qu'ils le souhaitent.}

{وَ إِذَا صُرِفَتْ أَبْصَارُهُمْ تِلْقَاءَ أَصحْ ابِ النَّارِ قَالُواْ رَبَّنَا لَا تجَْعَلْنَا مَعَ الْقَوْمِ الظَّالِمِين‏} (47)

{Et quand leurs regards seront tournés vers les gens du Feu, ils diront : « Notre Seigneur ! Ne nous mets pas avec le peuple des injustes ! ».}

{وَ نَادَى أَصْحَابُ الأَعْرَافِ رِجَالاً يَعْرِفُونهَُم بِسِيمَاهُمْ قَالُواْ مَا أَغْنىَ‏ عَنكُمْ جَمْعُكمُ‏ْ وَ مَا كُنتُمْ تَسْتَكْبرِ ون} (48)

{Et les gens d'« al-A‘raf », appelant des  hommes qu'ils connaissent par leurs traits caractéristiques, diront: « Ce que vous avez amassé et ce dont vous tiriez orgueil ne vous ont été d’aucun profit ! »}

{أَ هَؤُلَاءِ الَّذِينَ أَقْسَمْتُمْ لَا يَنَالُهُمُ اللَّهُ بِرَحْمَةٍ  ادْخُلُواْ الجْ نَّةَ لَا خَوْفٌ عَلَيْكمُ‏ْ وَ لَا أَنتُمْ تحَ زَنُون‏} (49)

{« Est-ce ceux-là au sujet desquels vous juriez que Dieu ne leur accordera  aucune miséricorde ? » « Entrez au Paradis ! Pas de crainte pour vous et vous ne serez point affligés. »}

Quelle problématique soulèvent ces versets ?

En lisant ces versets, d’autres questions surgissent, en plus de savoir ce que représente ce mot utilisé au pluriel « al-A‘raf ». Qui sont les gens d'« al-A‘raf » et quel rôle jouent-ils ? Voyons ce que disent les commentateurs du saint Coran à propos de « al-A‘raf » et des gens d’« al-A‘raf »

Allamah Tabatabaï rapporte dans son célèbre Tafsïr (pp105-106) le point de vue de différents commentateurs et énumère 6 avis différents concernant la signification de « al-A‘râf » et 12 concernant les gens d’« al-A‘raf ».

1)Les avis concernant « al-A‘raf » :

  1. C’est une chose qui  surplombe les gens du Paradis et de l’Enfer.
  2. C’est un mur qui, comme les coqs, possède une couronne, une crête.
  3. C’est une colline située entre le Paradis et l’Enfer où se trouvent nombre de pécheurs.
  4. C’est ce mur qui se situe entre les hypocrites et les croyants indiqués  par le verset 13 de la sourate al-Hadîd (57) :

{يَوْمَ يَقُولُ الْمُنَافِقُونَ وَالْمُنَافِقَاتُ لِلَّذِينَ آمَنُوا انظُرُونَا نَقْتَبِسْ مِن نُّورِكُمْ قِيلَ ارْجِعُوا وَرَاءكُمْ فَالْتَمِسُوا نُورًا فَضُرِبَ بَيْنَهُم بِسُورٍ لَّهُ بَابٌ بَاطِنُهُ فِيهِ الرَّحْمَةُ وَظَاهِرُهُ مِن قِبَلِهِ الْعَذَابُ}

{Le jour où les hypocrites, hommes et femmes, diront à ceux qui croient : « Attendez que nous empruntions [un peu] de votre lumière ». Il sera dit : « Revenez en arrière et cherchez de la lumière ». C'est alors qu'on éleva entre eux une muraille ayant une porte dont l'intérieur contient la miséricorde, et dont la face apparente a devant elle le châtiment [l'Enfer].}

  1. « A‘raf » signifie la connaissance, c'est-à-dire, la connaissance par des hommes de la situation des gens (le Jour du Jugement(5)).
  2. C’est le pont [« as-sirat »] bien connu de tous.

2)Les avis concernant les gens d’« al-A‘raf » :

  1. Ce sont l’élite des hommes honorés par Dieu, (dont les noms ont été cités(5)).
  2. C’est un groupe de personnes dont les bonnes et mauvaises actions sont équivalentes. Elles n’entreront pas dans le Paradis ni iront en Enfer cela durant une certaine période pendant laquelle elles seront maintenues dans un endroit situé entre le Paradis et l’Enfer. Enfin ils iront au Paradis.
  3. Ce sont les gens des périodes transitoires, c'est-à-dire ceux qui ont vécu entre la période d’un prophète passé et la période de la venue d’un nouveau prophète.
  4. Ce sont les djinns croyants.
  5. Ce sont les enfants des mécréants qui ont quitté le monde avant  d’avoir atteint l’âge de la maturité légale.
  6. Ce sont les enfants d’adultère.
  7. Ce sont ceux qui étaient satisfaits d’eux-mêmes (‘ujub) dans ce monde.
  8. Ce sont des anges qui, du haut d’« al-A‘raf », les connaissent tous de leurs caractéristiques. Ces anges se présenteront sous la forme d’hommes.
  9. Ce sont des prophètes qui se trouveront sur « al-A‘raf » (témoins à leur encontre(6)).

10)  Ce sont des gens justes de chaque peuple (témoins à l’encontre des gens(6)).

11)  Ce sont des vertueux, doctes en droit, savants.

12)  Ce sont Abbas, Hamza, Ali, Ja‘far Tayyàr qui se trouveront sur le pont. Ils reconnaîitront leurs partisans par la blancheur de leurs visages et leurs ennemis par la noirceur de leurs visages. Cet avis a été rapporté par Alûsî dans son tafsîr « Rûh al-Ma‘ânî » qui lui-même le rapporte de Dahhâk rapportant d’Ibn Abbas.

Quel est le sens retenu par sayyed TabaTabâ’î, rapporté par Ayatollah Jawadi Amoli dans son interprétation de ce verset ? C’est ce que nous allons voir la prochaine fois. Nous allons alors découvrir un trésor grandiose !

(1)Partie 19 du livre, page 217 (4è édition, éditeur (مركز نشر اسراء), 1387 H.solaire)

(2)Titre original du livre : تفسير موضوعي قرآن كريم، معاد در قرآن، ج5

(3)« Tahqîq fî kalimât al-Qurân al-karîm» de sayyed Hassan al-Mustafawî

(4)La traduction des versets a été reprise par la revue Lumières Spirituelles

(5)Ajouté par Ayatoullah Javadi Amouli au « Tafsir al-Mizan » de Allamah TabaTab’î, vol.8 p106

(6)Présent dans  le « Tafsir al-Mizan » de Allamah TabaTab’î, vol.8 p106

www.lumieres-spirituelles.net     No62  - Rajab 1435 – Mai 2014


Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)