1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-27 | Readers 338 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

La connaissance de ‘Alî de/par la luminosité !


La connaissance de ‘Alî de/par la luminosité !

Salman al-Farsî et Abû Dhar al-Ghafarî interrogèrent le Prince des croyants(p) sur la signification que « sa connaissance était de/par la luminosité » (ma‘rifatî bi-n-nûrâniyyah).

Il(p) répondit : « Ma connaissance par/de la luminosité est la connaissance de Dieu Tout-Puissant. Et la connaissance de Dieu Tout-Puissant est ma connaissance par/de la Luminosité.

C’est la Religion pure à propos de laquelle Dieu dit : {Ils n’ont reçu l’ordre que d’adorer Dieu, sincères [en pratiquant] la Religion envers Lui, de façon exclusive (hunafâ’), d’accomplir la prière et de s’acquitter de la zakât ; cela est la Religion du Dressement (ou de la Droiture) !}(5/98 La Preuve)

Et qui n’est que par la Prophétie de Mohammed(s) qui est la Religion droite, pure, al-Mohammadiyyah, clémente. »

Puis il(p) précisa le sens d’ « accomplir la prière ».

« Et « ceux qui accomplissent la prière » sont ceux qui appliquent mon allégeance.  Ceux qui accomplissent mon allégeance accomplissent la prière. Et appliquer mon allégeance est quelque chose de difficile, de très difficile. Ne la portent que les Anges proches ou un Prophète envoyé ou un serviteur croyant dont Dieu a éprouvé le cœur pour la foi. »

Quand on lui(p) demanda qui est celui qui a le cœur éprouvé par Dieu pour la foi, il(p) répondit : « C’est celui qui ne réagit à un ordre de notre part qu’en ouvrant sa poitrine pour l’accepter et qui ne doute pas, n’hésite pas. »

Puis il(p) précisa : « Cela est très grand sauf pour ceux qui s’abaissent humbles devant Dieu. Et ceux qui s’abaissent humbles devant Dieu sont les shi‘ites clairvoyants. »

Bihâr, vol.26p2

Il apparait de ce propos rapporté :

1)La connaissance de Dieu est Sa connaissance par  la luminosité ou qu’il n’est possible de connaitre Dieu (qu’Il soit Exalté) que par la voie de sa connaissance (de ‘Alî).

2)Le cœur du croyant mis à l’épreuve est connu par le fait qu’il n’a aucun doute ni hésitation sur l’allégeance (wilâya) à ‘Alî ni sur ses faveurs (sans sortir de la Seigneurie divine). C’est-à-dire, le cœur du croyant ne se complète que par sa connaissance de/par la luminosité.

(al-Asrâr al-arba‘at ‘ashir fî asrâr Mohammed wa Ali Mohammed de sheikh Ridwân Sa‘îd Faqîh, pp53-62)

www.lumieres-spirituelles.net     No62  - Rajab 1435 – Mai 2014


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)