1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-27 | Readers 354 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Les sept fiertés de l’Imam ‘Alî(p) (2)


Les sept fiertés de l’Imam ‘Alî(p) (2)

 

« Il m’a été donné sept [choses] que personne n’a obtenues précédemment :

1-J’ai connu les Noms

2-Le gouvernement parmi les serviteurs

3-L’interprétation du Livre

4-La répartition en vérité des butins parmi les descendants d’Adam

5-Aucun savoir ne m’échappe que Dieu (qu’Il soit Béni) ne me l’ait appris

6-Il m’a été donné une lettre qui ouvre mille lettres

7-Il m’a été donné une épouse qui est un Livre dans lequel il y a  un savoir que personne n’a eu avant elle, [un savoir] particulier de Dieu et de Son Messager. »

(Basâ’ir ad-Darajât p200 H2 ; Bihâr al-Anwâr, vol.39 p343)

Ces sept points concernent le savoir à l’origine duquel se trouve Dieu (qu’Il soit Béni). Personne n’a un tel savoir, à part bien sûr le Messager de Dieu, le Prophète Mohammed(s).

La connaissance des « Noms » fait allusion à l’histoire d’Adam qui vise à indiquer la station de l’Etre Humain Parfait [en tant que le Prophète Adam est une des corroborations].

De même, en ce qui concerne ce qui est évoqué à propos de sayyida Fâtimah az-Zahrâ’(p). C’est un savoir qui a pour origine le Savoir divin particulier dont Dieu a fait don à Fâtimah par la Bénédiction du plus noble Messager, que l’Etre Parfait a reçu.

De même en ce qui concerne le Coran. Le Prince des croyants(p) disait de lui-même(p) : « Je suis le Coran parlant »(Yanâbî’ al-Mawwada, vol.1 p214 H20), « Je suis la Parole de Dieu parlante »(Bihâr al-Anwâr, vol.82 p199), « Je suis le Savoir de Dieu.. la Langue de Dieu parlante. » (At-Tawhîd de sheikh as-Sadûq, p164 H1) Et celui qui est le Coran parlant, aura la connaissance de façon présentielle des secrets du monde.

La connaissance des Noms est la connaissance des réalités des choses et ce savoir est un savoir « visionnel » présentiel, contemplatif et non pas acquis.

Les autres six points sont de l’ordre de l’évocation du particulier après le général, du restreint après l’absolu, du partiel après l’universel.

Et l’ensemble se range sous le titre des « Beaux Noms de Dieu ».

(à partir du livre al-Hayât al-‘Irfâniyyah li-l-Imam ‘Alî(p) de sheikh Jawâdî Amolî (pp43-44)

www.lumieres-spirituelles.net     No63  - Sha‘ban 1435 – Juin 2014


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)