1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-27 | Readers 330 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Sayyed ‘Abdel-Karîm al-Kashmîrî et le sanctuaire du Prince des croyants(P)


Sayyed  ‘Abdel-Karîm  al-Kashmîrî

et le sanctuaire du Prince des croyants(P)

 « Sayyed ‘Abdel-Karîm al-Kashmîrî (1343H-1419H) avait une relation particulière avec le sanctuaire du Prince des croyants(p) à Najaf et pendant tout le temps qu’il se trouvait à Najaf, il se rendait régulièrement au sanctuaire même par temps de grande chaleur. Il aimait s’asseoir dans l’esplanade et regarder le tombeau. Et quand je lui faisais remarquer qu’il faisait très chaud, il me disait : « Ici est la vie ! Ici mon esprit se renouvèle ! » »

« Quand approchait le moment de la commémoration du martyre du Prince des croyants(p), son état changeait et il disparaissait aux yeux de son entourage, ne sortant pas de sa maison, tant son cœur était plein d’amour pour le Prince des croyants(p). »

(d’après un de ses compagnons in Madrasat al-‘Urafâ’, vol.2 pp143-144)

 « Quand il avait un problème, il se rendait à l’esplanade du sanctuaire du Prince des croyants(p) et récitait sept fois la fameuse invocation « Nâdi ‘Aliyyan.. ». Alors, son problème était résolu. 

Un jour, Hajj Sâhib ‘AdadAllah (qui l’accompagnait depuis 25 ans) fut éprouvé par un grand problème et il en parla à sayyed al-Kashmîrî : « Ô sayyed, où aller car mon problème est trop difficile. »

Il me répondit : « Ne dis pas qu’il est trop difficile parce que celui qui résout les problèmes est le Prince des croyants(p). Je veux maintenant me rendre au sanctuaire. Si tu veux, viens avec moi. »

Je lui dis que je ne pouvais pas maintenant parce que j’avais du travail. Il me dit : « Laisse ton travail et viens avec moi ! »

Nous allâmes ensemble au sanctuaire. Il s’arrêta pour réciter des invocations sans ouvrir aucun livre. Il se tourna vers moi et me dit : « Invoque toi aussi ! Supplie Dieu et demande l’intercession du Prince des croyants(p)! Il va résoudre ton problème. »

Je fis ce qu’il m’avait dit de faire et  à ma sortie du sanctuaire, je trouvai mon problème résolu. »

(d’après Hajj  Sâhib ‘AdadAllah in Madrasat al-‘Urafâ’, vol.2 pp142-143)

 « Quand sayyed ‘Abdel-Karîm al-Kashmîrî dut quitter Najaf et aller en Iran, il souffrit beaucoup de cette séparation du sanctuaire du Prince des croyants(p). Quand il se sentait très affligé, il récitait la sourate « Les Croyants » (la sourate du Prince des croyants(p)) et il offrait les récompenses de sa lecture à son Esprit(p) pur et parfois il le(p) voyait dans le monde des visions.»

(d’après un de ses compagnons in Madrasat al-‘Urafâ’, vol.2 p145)

www.lumieres-spirituelles.net     No64  - Ramadan 1435 – Juillet  2014


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)