1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-27 | Readers 363 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

L’orgueil (al-Kibr) (8) – Autres causes (2)


L’orgueil (al-Kibr) (8)

Autres causes (2)

c)La petitesse d’âme

Ailleurs, dans ces deux ouvrages cités, l’imam Khomeynî évoque d’autres causes de l’orgueil : la petitesse de la raison, la faiblesse des aptitudes, la faiblesse et la bassesse de l’âme, l’étroitesse de la poitrine, le peu de patience.(1)   [Toutes ses causes peuvent être ramenées à « la vision de soi-même » (de son âme) (même de façon négative, ce qui le pousserait à réagir dans le sens contraire, pour suppléer à ses manques) en opposition à la « vision de Dieu ».]

Il est rapporté de l’Imam as-Sâdeq(p) : « Il n’y a pas d’homme qui s’enorgueillit ou qui est arrogant qui ne soit causé par un avilissement qu’il trouve dans son âme. »(2) Et du Prince des croyants(p) : « Ne s’enorgueillit que le vil »(3) et « Celui qui s’enorgueillit s’avilit. »(4) 

De ces propos, on peut déduire que du fait de sa petitesse d’âme, l’individu s’enorgueillit (à cause de sa petitesse d’âme). « L’individu, à cause de son horizon limité, trouve en lui-même une qualité particulière au point d’imaginer qu’elle représente une station particulière, une perfection. »(1)

En même temps, en s’enorgueillissant, alors qu’il pensait rehausser son âme et suppléer ainsi à ses limites et à ses manques, l’individu l’avilit davantage (la petitesse d’âme en est aussi le résultat).

Dans tous ces cas de figure, on se trouve dans une situation de « voilement » de la nature fondamentale (la Fitra) de l’homme évoquée précédemment :

« L’orgueil (et la flatterie « al-malaq ») sont les corollaires des voiles de la « Fitra ». Parce que, quand les voiles de l’âme ont voilé l’homme de sa « Fitra » saine et lorsque l’amour pour elle-même (l’âme) et le fait de se tourner vers elle ont pris le-dessus, l’homme se met à enregistrer pour lui-même – à cause de son amour pour elle – beaucoup de perfections, négligeant l’Origine de toutes les perfections, dévalorisant celles des autres [créatures] s’il ne trouve pas chez elles ce qui influence son ambition matérielle, (les magnifiant s’il trouve chez eux quelque chose qu’il ambitionne), alors il s’enorgueillit devant les faibles (et flatte les gens de ce monde desquels il attend quelque chose).

La nature fondamentale de l’homme (la Fitra) appelle à l’humilité devant Dieu et Ses créatures quand elle est saine. Elle est alors le moyen du cheminement vers Dieu. Mais quand elle est voilée, elle devient le moyen du cheminement vers le shaytân, elle pousse l’individu vers le monde de la nature et parfois vers l’orgueil devant certaines gens et vers la flatterie avec d’autres. »(5) « Si l’individu sortait de tous ces voiles, il se verrait dans sa réalité. »(6) 

2)D’autres causes sont évoquées pouvant entraîner un comportement orgueilleux

Le grand savant al-Fayd al-Kashânî les réserve à l’orgueil « apparent » c’est-à-dire aux actes d’orgueil. D’où la difficulté de diagnostiquer avec justesse la maladie dont une personne peut être touchée, car certains actes d’orgueil (takabbur) peuvent être provoqués par d’autres raisons ou par d’autres maladies. La première cause évoquée est là aussi le « contentement de soi » (al-‘ujub).

Et il y a aussi :

a)La « jalousie envieuse » (al-hasad) : « Il est possible qu’un individu, étant privé d’une perfection présente chez autre que lui, soit poussé à désirer qu’elle disparaisse de chez l’autre (= la « jalousie envieuse »), puis que cela devienne une cause pour qu’il s’enorgueillisse devant lui et qu’il s’efforce par tous les moyens à l’abaisser et à l’humilier. »(7) La meilleure illustration de cet état de chose est l’histoire d’Abel et Caïn.(8)

b)La rancune (al-haqid) : ou la haine d’une personne à l’encontre d’une autre, l’empêchant d’être humble devant elle, même si elle le mérite.(9)

c)L’ostentation (ar-riyâ’) : Les actes d’adoration n’étant pas pour Dieu mais pour les gens, il n’est pas étonnant que l’individu s’en enorgueillisse par la suite.(9)

Et cela, même s’il n’y a pas dans l’âme de l’infatuation (ta‘zhîm an-Nafs) et de la gloire/dignité (‘izzat).

 

(1)40 Hadîthann de l’imam Khomeynî, H.4 p121 – Junûd al-‘aql wa-l-jahil de l’imam Khomeynî p317

(2)Usûl al-Kâfî, vol.2 Kitâb al-Imân wa-l-KifrBâb 310 al-Kibr H17 p301

(3)Ghurûr al-Hikam p310 N°7145

(4)Ghurûr al-Hikam p310 N°7147

(5)Junûd al-‘aql wa-l-jahil de l’imam Khomeynî pp320-321

(6)Junûd al-‘aql wa-l-jahil de l’imam Khomeynî p302

(7)40 Hadîthann de l’imam Khomeynî, H.4 p134

(8)cf.Sermon al-Qasi‘at in Nahj-al-Balâgha N°192 (ou 185) p420 repris dans la rubrique Nahj-al-Balagha de ce numéro p10

(9)al-Fayd al-Kashânî in al-Mahajjah al-bayda, vol.6 p246 – Jâma‘at as-Sa‘adât de sheikh an-Narâqî p256

www.lumieres-spirituelles.net     No64  - Ramadan 1435 – Juillet  2014


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)