1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-27 | Readers 1436 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Ce qui soigne la faiblesse de la vue


Ce qui soigne la faiblesse de la vue

mettre de l’antimoine (« kuhl ») aux yeux, 4 fois à l’œil droit et 3 fois à l’œil gauche, au moment de dormir

mettre aux yeux du « kuhl » d’Abû Ja‘far(p) (composé de camphre et d’aloès officinal)

mettre aux yeux de l’aloès officinal, de la myrrhe et du camphre

« Celui qui est touché par une faiblesse dans son regard, qu’il se mette aux yeux sept fois au moment de se coucher de l’antimoine (kuhl), quatre fois à l’œil droit et trois fois à l’œil gauche, car il fait pousser le poil, polit le regard et Dieu lui fait profiter du Kuhl après 30 ans. » (de l’Imam ar-Ridâ(p), Makârem al-Akhlâq p46)

« L’Imam ar-Ridâ(p) prit l’initiative de m’écrire : « Qu’est-ce qui t’empêche de mettre du « kuhl d’Abû Ja‘far » ? [Tu prends] un peu de camphre de Rabâh et un peu d’aloès officinal (« sabir asqûtrî » ou « suqutrî »). Tu piles les deux ensembles et tu les fais tamiser dans de la soie. Ensuite, tu en mets aux yeux comme avec de l’antimoine, quatre fois dans l’œil droit et trois fois dans l’œil gauche. » Il fit ainsi, et il ne se plaignit plus de ses yeux jusqu’au moment de sa mort. » (de l’Imam ar-Ridâ(p),  Bihâr al-Anwâr, vol.59 p151 – Wasâ’il ash-shî‘at, vol.25 p232 – al-Kâfî, vol.8 p384)

« Un homme entra chez Abû ‘Abdallah(p) se plaignant de la faiblesse de ses yeux. Il(p) lui dit : « Où es-tu avec ces trois choses : l’aloès officinal, le camphre et la myrrhe (al-murr) ? » L’homme fit cela et n’eut plus de problème. » (de l’Imam as-Sâdeq(p), al-Kâfî, vol.8 p383 H580 & 581 – Mustadrak al-Wasâ’il, vol.16 p454 N°2-20533)

www.lumieres-spirituelles.net     No64  - Ramadan 1435 – Juillet  2014


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)