1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-27 | Readers 411 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Peut-on voir Dieu ?* (2)


Peut-on voir Dieu ?* (2)

 

A propos du verset {Le cœur n’a pas menti en ce qu’il a vu. Lui contestez-vous donc ce qu’il voit ? Pourtant il l’a vu, lors d’une autre descente…} (11-../53 L’étoile), un compagnon du Messager de Dieu(s) lui demanda : « Ô Messager de Dieu ! As-tu vu ton Seigneur ? » Il(s) répondit : « Je ne L’ai pas vu de mes yeux. Je L’ai vu de mon cœur deux fois. » Puis il répéta : «{Ensuite, il s’approcha et descendit encore plus bas.}(8/53 L’étoile)»

Abû Dhar posa la même question au Messager de Dieu(s) : « Ô Messager de Dieu ! As-tu vu ton Seigneur ? » Il(s) lui répondit : « Une Lumière ! Je L’ai vu. » Ou dans un autre propos rapporté : « J’ai vu une Lumière ! »  (Et la vision ici n’est pas un sens sensitif et la Lumière en question n’est pas une lumière sensitive..)

Dans un propos rapporté, il est dit qu’un homme présent dans l’assistance  demanda au Prince des croyants(p) alors qu’il(p) était en train de prononcer un discours, une personne : « Ô Prince des croyants ! As-tu vu ton Seigneur ? »

Il(p) lui répondit : « Comment adorer un Seigneur que je ne vois pas ? »

Puis il(p) ajouta : « Les yeux  ne Le voient pas par la vision du regard, mais les cœurs Le voient par les vérités de la foi. »

Ces types de propos rapportés confirment la « vision » de Dieu. L’être humain peut « voir » Dieu des réalités de la foi.

Une règle générale sur la connaissance dégagée par les sages savants –Une chose ne connait quelque chose que ce qu’il y a en lui d’elle – peut nous aider à comprendre l’ensemble de ces propos rapportés.

Ainsi quand nous voulons connaître Dieu, nous devons nous demander : « Qui est Dieu que nous voulons connaître ? » Dieu Tout-Puissant nous a créés de la forme la plus parfaite et a déposé en nous les plus beaux Noms et les Attributs les plus élevés et Il a rendu notre âme capable de progresser, et d’atteindre la perfection et de se vêtir de Ses Noms et de Ses Attributs.

Tant qu’il y a même le poids d’un atome d’égoïsme ou d’ego dans l’individu, il ne peut pas atteindre l’anéantissement et la disparition absolus nécessaires avec l’Existence Absolue, avec la Station de la  Substance de Dieu Tout-Puissant et de Son Existence. Dieu ne se mélange pas avec autre que Lui.

Tant que l’esprit de l’individu est plein de choses vaines, d’intentions dispersées, d’objectifs psychiques diaboliques, de désirs matériels comme l’amour pour les biens, les enfants, l’apparence et la station ou autre chose de ce monde, il ne peut voir Dieu. La connaissance de Dieu à partir de Ses Signes n’est qu’une connaissance partielle et défaillante, non pas universelle. Tout ce qui est autre que Dieu est voile et mirage et tant que le voile est maintenu il n’y a pas de voie pour atteindre la connaissance totale.

 (Ma‘rifah Allah, de S. M.H. Tehrânî  pp88-89 & 103-105 )

*cf. Lumieres Spirituelles N°4  de Ramadan 1430 Août 2009

www.lumieres-spirituelles.net     No65 - Shawwal 1435 – Août 2014


Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)