1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-27 | Readers 390 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

La cigogne qui emporta le turban de sayyed


La cigogne qui emporta le turban de sayyed

 « Sayyed Murtadâ al-Kashmîrî (1268H-1323H) était un grand savant gnostique de Najaf. Originaire de l’Inde, il était arrivé à Najaf à l’âge de 15 ans pour étudier les sciences religieuses et il y resta jusqu’à sa mort.

Une année, il accepta d’accompagner un groupe de commerçant croyants qui voulaient passer les deux mois de Rajab et de Sha‘ban à Sâmorâ’, à al-Kâzhimayn (dans la banlieue nord de Bagdad) et à Karbalâ’.

Ils étaient tous assis un jour sur le toit/terrasse d’une maison. L’un des commerçants- compagnons de voyage, le Hajj Ridâ, vit une tache blanche sur le turban noir de sayyed Murtadâ al-Kashmîrî. Il lui demanda de lui donner son turban pour le laver et le mettre sur le sèche-linge, une corde tendue en plein soleil sur le toit, pour qu’il sèche rapidement.

Sayyed Murtadâ donna son turban et Hajj Ridâ le lava. Quand il voulut l’accrocher sur la corde, arriva une cigogne qui le prit de son bec et s’envola avec sans qu’il n’ait pu l’en empêcher.

Hajj Ridâ(p) en fut très embêté et très chagriné. Il demanda à sayyed Murtadâ s’ils pouvaient aller ensemble au marché acheter un autre turban.

Sayyed al-Murtadâ lui répondit : « Cette cigogne a pris le turban pour soigner des cigognes malades. Elle te le ramènera ensuite. »

En effet, peu de temps après, des cigognes arrivèrent avec le turban de sayyed Murtadâ et le déposèrent sur le toit/terrasse de la maison. »

 (d’après sayyed Abdel-Karîm al-Kash,îrî (qs) in Madrasat al-‘Urafâ’, vol.2 p184 & p186)

www.lumieres-spirituelles.net     No65 - Shawwal 1435 – Août 2014


Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)