1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-27 | Readers 237 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Louange à Dieu


Louange à Dieu

« Louange à Dieu qui indique Son Existence par Sa création,

Son Eternité par l’adventicité de Ses Créatures,

que rien ne Lui ressemble

par le fait qu’elles se ressemblent entre elles. »

du Prince des croyants(p),  Nahja -l-Balâgha, sermon 152 (ou 145) p326

الْحَمْدُ للهِ الدَّالِّ عَلَى وُجُودِهِ بِخَلْقِهِ، وَبِمُحْدَثِ خَلْقِهِ عَلَى أَزَلِيَّته، وَبِاشْتِبَاهِهِمْ عَلَى أَنْ لاَ شَبَهَ لَهُ

Al-Hamdu-li-llâhi ad-dâlli ‘alâ ûjûdihi bi-khalqihi, wa bi-muhdathi khalqihi ‘alâ azaliyyatihi, wa bi-ishtibâhihim ‘alâ an lâ shabaha lahu

Louange à Dieu qui indique Son Existence par Sa création, Son Eternité par l’adventicité de Ses Créatures, que rien ne Lui ressemble par le fait qu’elles se ressemblent entre elles.

al-hamdu :  la louange véritable (qui ne revient qu’à Dieu)

ad-dâlli ‘alâ .. bi :  participe actif du verbe « dalla ‘alâ » (indiquer, signaler) = indiquant, qui indique

ûjûdi-hi : nom dérivé du verbe « ujida » (exister, avoir une réalité) = existence et « hi » renvoyant à Dieu

muhdathi: participe passif dérivé du verbe  «  hadatha » (apparaître tout récemment, advenir, arriver) = ce qui est advenu, adventicité

azaliyyati-hi : éternité, dans le sens de qui n’a pas de commencement, pas de premier avant Lui, qui a toujours existé.

ishtibâhi-him : nom d’action du verbe à la 8e forme dérivé de « shabahunn » (ressemblance, similitude, analogie, apparence) = le fait de ressembler l’un à l’autre, de se ressembler, leur ressemblance.

shabaha : nom m. s. « shabahunn » = ressemblance, similitude, analogie, apparence. Le mot est déterminé (alors qu’il n’y a pas d’article ni de complément du nom) et se termine par « a » à cause de la particule de négation « lâ » pour indiquer l’inexistence absolue. 

Dans ce passage, trois arguments sont donnés pour prouver trois Attributs de Dieu :

1)la preuve de l’Existence de Dieu par Sa création, en tant que le créé (dont personne ne doute l’existence comme la terre, le soleil..) implique l’existence d’un Créateur ;

2)la preuve de l’Eternité de Dieu par l’adventicité des créatures en tant que ce qui est adventice a besoin de quelque chose pour exister et cette « chose » ne doit pas être non plus adventice, donc elle est éternelle ;

3)la preuve que rien ne Lui ressemble en tant que toutes les créatures se ressemblent, ne serait-ce que dans le besoin d’un Créateur pour être créé, exister, alors que ce Créateur Eternel est dépourvu de tout besoin, est le Riche Absolu, Auquel rien ne ressemble. (d’après S. Abbas al-Moussawî,vol.2 p480)

www.lumieres-spirituelles.net     No67 - Dhû al-Hujjeh 1435 – Octobre 2014


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)