1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-27 | Readers 512 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Manifestations de la Ziyarat ‘Achoura


Manifestations de la Ziyarat ‘Achoura

de Sayyed ‘Alî Abtahî  

trad. Amatollah Alavi

Traduit du persan, ce livre « La Ziyârat ‘Ashûrâ’ et ses effets extraordinaires » commence par les propos rapportés rappelés par Sheikh Tûsî sur les bienfaits de  la Ziyârat ‘Ashûrâ’et de l’invocation qui suit, al-‘Alqamah, et se termine par la Ziyârat et l’invocation elles-mêmes, accompagnées de leur traduction et de leur transcription phonétique – tout cela tiré de Mafatîh al-Jinân (pp1432-1457 aux Ed. BAA).

Mais ce qui constitue l’intérêt de ce livre est la publication des quarante cinq témoignages des bienfaits de la demande de recours à l’Imam Hussein(p) par l’intermédiaire de la récitation de façon assidue de la Ziyârat ‘Ashûrâ’, que l’auteur a recueillis auprès de grands savants iraniens.

Voici un petit échantillon, le vingt sixième récit, le plus court, le tenant du regretté Sheikh Bahjat(qs) (qui lui-même avait l’habitude de réciter tous les jours cette Ziyârat) : « Sheikh Mohammed Hussein Isfahânî récitait continuellement la Ziyârat ‘Ashûrâ’ et disait : « J’ai demandé à Dieu de pouvoir réciter la Ziyârat ‘Ashûrâ’ jusqu’au dernier moment de ma vie, avant de quitter ce monde. » Sa prière fut exaucée : il ne rendit l’âme qu’après avoir fini de réciter la Ziyârat ‘Ashûrâ’. »

Enfin, pour vous encourager à lire régulièrement la Ziyârat ‘Ashûrâ’, voici le témoignage de l’imprimeur de la version persane de ce livre, qui constitue le quarante et unième récit du livre : « A l’époque où j’imprimais le livre sur la Ziyârat ‘Ashûrâ’, je souffrais des yeux : ils étaient enflés, rouges et me brûlaient, ma vue s’était affaiblie. La lecture de ce livre m’incita à demander la guérison à Dieu en implorant l’intercession de l’Imam al-Hussein(p) par la récitation de la Ziyârat ‘Ashûrâ’. Je me mis à la réciter quotidiennement et au bout de quelques jours, je fus gratifié de la guérison de mes yeux et du recouvrement de ma vue. Louange à Dieu, Seigneur des mondes ! »

www.lumieres-spirituelles.net     No20  Moharram  1432 – Déc. Janvier  2011


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)