1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-27 | Readers 231 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Quand le peuple palestinien commence à récolter des fruits


Quand le peuple palestinien commence à récolter les fruits de sa résistance !

Le Seigneur le Très-haut a dit : {Ceux qui combattent ont été autorisés [à le faire] en tant qu’ils ont été victimes d’injustices et que Dieu peut vraiment les secourir, ceux-là ont été injustement expulsés de leurs demeures uniquement pour avoir dit : « NotreSeigneur est Dieu ». Si Dieu ne repoussait pas les gens les uns par les autres, les couvents seraient démolis ainsi que les temples, les oratoires et les mosquées où le Nom de Dieu est beaucoup évoqué. Et Dieu secourt vraiment ceux qui Le secourent. Oui ! Dieu est vraiment Fort, Puissant.} (39-40/22 Le Pèlerinage)

L’année 2011 aura été un peu plus favorable pour le peuple palestinien : après l’héroïque résistance de la population de Gaza fin 2008-début 2009, il y a eu le renversement du régime de Moubarak inféodé aux Américains en février, qui permit un timide desserrement du blocus de Gaza avec l’ouverture de la porte de Rafah, puis la libération de 1027 prisonniers palestiniens en échange d’un soldat israélien le 11 octobre et enfin, la reconnaissance d’un Etat palestinien à l’Unesco le 31 octobre.

Victime d’une injustice mondiale remontant à plus de 60 ans, dans le silence total des médias, le peuple palestinien voit enfin sa détermination, sa foi en Dieu, sa résistance et ses sacrifices porter leurs fruits.

Ces « victoires » petites mais pures, sont prometteuses de nouvelles victoires plus grandes dans l’avenir jusqu’à la libération de toute la Palestine, tant qu’est suivie la voie de la lutte sincère, islamique, armée, la voie du martyre, de l’unité, de l’espoir en l’Assistance divine et de la confiance en Dieu, s’appuyant sur les gens dévoués. {Ô vous qui croyez ! Si vous portez secours à Dieu, Il vous secourra et raffermira vos pas.}(7/47 Mohammed)

Grâce au « tenir bon » du peuple palestinien, à la résistance islamique armée apparue dans la région contre les desseins américano-sionistes, en Iran, à Gaza, au Liban, les peuples arabes, musulmans de la région connaissent un éveil islamique sans précédent. Ils refusent l’humiliation et l’asservissement aux grandes puissances et réalisent qu’il n’y a pas d’épanouissement et de véritable démocratie dans la région tant que cette tumeur cancéreuse (l’entité sioniste), est maintenue et que les Palestiniens ne pourront pas retourner chez eux.

Ces bouleversements révèlent un profond changement de rapport de force dans la région que les paroles mensongères et l’agressivité redoublée des Américano-sionistes, notamment contre les pays qui leur tiennent tête (la Syrie et l’Iran), ne peuvent dissimuler. Une nouvelle aube se lève dans la région ! Les signes encourageants se multiplient et avec eux les responsabilités.

Peut-être même assiste-t-on à un éveil mondial qui commence à refuser ce diktat américano-sioniste qui, malgré un discours pseudo démocratique, impose sa loi (financière) partout dans le monde. Le mouvement des « Occupy wall street » ou des « Indignés » en Europe ainsi que le vote de la reconnaissance d’un Etat palestinien à l’Unesco (où il n’y a pas la pratique du véto) en témoigneraient.

Jour après jour, l’hypocrisie des grandes puissances américano-sionistes est démasquée. Elles n’ont jamais été aussi faibles. Aussi il devient urgent et nécessaire d’agir.

« La véritable menace, irrémédiable [pour ces grandes puissances, n’est pas la bombe nucléaire mais] réside dans la volonté infaillible des hommes, des femmes et des jeunes des pays islamiques qui refusent désormais que l’Amérique, l’Europe et leurs pions vassaux les dominent et les humilient. »

{Alors prends patience, car la Promesse de Dieu est Vérité. Et que ceux qui ne croient pas fermement ne te déconcertent pas !} (60/30 Les Romains)

L’échange des prisonniers  du 11-10-11 : une victoire certaine

Un soldat israélien (Gilad  Shalit) capturé en juin 2006 par le Hamas, gardé en vie malgré les bombardements

intensifs de l’armée d’occupation israélienne, le blocus, la mobilisation des services de renseignement sionistes et de

leurs espions au sein des camps (un miracle !), qui déclara, à sa sortie, avant qu’on ne le fasse taire, qu’il était un « hôte du Hamas », appelant à la paix, contre 1027 Palestiniens (dont 27 femmes, certains détenus depuis plus de 30

ans, d’autres « condamnés » à perpétuité).

Certes, il reste plus de 10 000 prisonniers dans les geôles israéliennes.. mais cet échange confirme que seule la résistance, s’appuyant sur Dieu et le peuple, paye.

La reconnaissance d’un Etat palestinien à l’UNESCO

Le 31 octobre 2011, la conférence générale de l’Unesco qui réunit l’ensemble des Etats-membres, décide de l’admission de la Palestine comme le 195e membre, selon la résolution adoptée par 107 voix pour, 52 abstentions et 14 voix contre. La quasi-totalité des pays arabes, africains et latino-américains se sont prononcés pour l’adhésion.

Mécontents par cette reconnaissance, les Etats-Unis et l’entité sioniste ont décidé de suspendre leurs subventions à l’Unesco.. et d’augmenter le nombre des colonies en Cisjordanie. Belle leçon de démocratie !!

La censure sioniste

Toute initiative médiatique en faveur de la question palestinienne est interdite. Encore récemment, un reportage sur la Palestine « Un Etat palestinien est-il encore possible ? » a provoqué un tollé des sionistes, des menaces et des pressions sur ses auteurs.

Et si quelqu’un s’aventure à faire un film sur la question palestinienne en donnant la parole aux deux parties, il voit son film interdit ou décrié par les critiques et lui-même mis au ban.

Ce fut le cas pour le film « Hanna K. » (1983) du célèbre metteur en scène Costa Gravas, parce qu’il avait fait dire à l’héroïne du film, Hanna K, juive, ayant ses parents exterminés dans les camps nazis, découvrant la question palestinienne : « En quoi les Palestiniens sont-ils responsables du génocide juif en Europe commis par des Européens ? »

Et la mosquée d’al-Aqsa à Jérusalem ?

Que se passera-t-il si un jour les Arabes et les Musulmans du monde entier se réveillent et qu’ils trouvent la mosquée d’al-Aqsa à Jérusalem – la 1e  Qiblah des Musulmans et le 3e  lieu saint – engloutie du fait des excavations souterraines sionistes ?! Quel savant religieux, quel croyant pourra supporter cela ? Jour après jour, l’entité sioniste viole l’espace sacré de la mosquée, en rend l’accès de plus en plus difficile pour les Musulmans, creuse sous elle, construit et installe autour une barrière électronique, malgré les protestations locales, régionales et internationales. Face à cette urgence que faisons-nous ?

Recommandations de l’imam Khâmine’î faites lors de la séance inaugurale de la 5e conférence de soutien à l’Intifada de la Palestine le 1.10.2011

*à l’adresse des Palestiniens :

« Libérer toute la Palestine pour tout le peuple de la Palestine, du « fleuve à la mer » .»

« Organiser un référendum du peuple palestinien qui décidera du futur ordre de la Palestine. Le gouvernement issu de ce référendum décidera à son tour, après son instauration, du sort des immigrés non-palestiniens, qui ont immigré depuis des années en ce pays.

« Maintenir une « résistance organisée », car « ce qui est à même de faire d’une nation une force imbattable et invincible, ce sont l’Islam, le jihad et le martyre. »

« S’appuyer sur la profonde conviction islamique du peuple, ses hommes et femmes dévoués.»

*aux peuples et régimes musulmans de :

« soutenir le peuple palestinien dans sa lutte pour recouvrer ses droits (et toute initiative prise dans ce sens, notamment celle du référendum) ;

« rompre les relations (publiques et secrètes) avec l’entité sioniste à tous les niveaux (politique, économique, militaire, sécuritaire) avec la fermeture des ambassades et des « bureaux » (« économiques », de « contact », de « sécurité »..), signe d’une réelle sincérité envers les Palestiniens ;

« soutenir la volonté infaillible des peuples musulmans, hommes et femmes, pour affirmer leur identité

véritable. »

*et aux peuples et régimes occidentaux de :

« renoncer au langage de la force et reconnaître les droits du peuple palestinien » ;

« prendre conscience de la réalité du sionisme : « ce plus grand danger éthique, politique, social et économique qui menace la communauté humaine, [qui a] fait [de la Palestine] un repose pied d’où il propage son hégémonie sur le monde entier » ;

« Refuser la domination de cette « pieuvre » sur les gouvernements et les hommes politiques. »

www.lumieres-spirituelles.net     No32  - Muharram 1433 – Décembre 2011


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)