1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-27 | Readers 491 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Le sens des épreuves (2)


Le sens des épreuves (2)

Dieu éprouve les hommes par toutes sortes de difficultés, les astreint à toutes sortes d’efforts et les met à l’épreuve avec toutes espèces de désagréments, pour soutirer l’orgueil de leurs cœurs et placer l’humilité dans leurs âmes, ouvrant ainsi les portes de Sa Grâce et favorisant les causes de Son Pardon.  

du Prince des croyants(p) in Nahjah al-Balâgha, Sermon n°185 (ou156)

وَ لَكِنَّ اللَّهَ يَخْتَبِرُ عِبَادَهُ بِأَنْوَاعِ الشَّدَائِدِ وَ يَتَعَبَّدُهُمْ بِأَنْوَاعِ الْمَجَاهِدِ وَ يَبْتَلِيهُمْ بِضُرُوبِ الْمَكَارِهِ

Wa lakinna-llâha yakhtabiru ‘ibâdahu bi’anwâ‘i ash-shadâ’idi wa yata‘abbaduhum bi-anwâ‘i al-majâhidi wa yabtalîhum bi durûbi-l-makârihi

Mais Dieu éprouve Ses serviteurs par toutes sortes de difficultés, les astreint à toutes sortes d’efforts et les met à l’épreuve avec toutes espèces de désagréments

 

yakhtabiru :la 8ème forme dérivée de « khabara » (informer de façon complète et précise) = essayer, expérimenter, éprouver, mettre à l’épreuve.

bi-anwâ‘i : pluriel de « naw » = espèce, sorte avec la particule suffixe « bi » = par

ash-shadâ’idi  : pluriel de « shadîdat » du verbe « shadda » (serrer, lier fortement, charger, le contraire de relâcher) = malheurs, calamités, difficultés

yata‘abbaduhum : 5ème forme dérivée de « ‘abada » (s’asservir (à un maître) et lui obéir)  = asservir, traiter comme esclave

al-majâhid : pluriel de « majhad »de la 3ème forme dérivée de « jahada » (déployer de gros efforts au maximum jusqu’à atteindre le but)  = les efforts, les luttes contre des difficultés

yabtalîhum : 8ème forme dérivée de « balâ » ou « balû »  (survenir des transformations pour atteindre des résultats attendus) =  mettre à l’épreuve

bi-durûb : pluriel de « darb »  = espèce, genre, façon, manière

al-makârihi  : pluriel de « makrahat » ou « makruhat »  du verbe « kariha » (obliger, forcer, entraînant un dégoût) = désagréments, contrariétés  

إِخْرَاجاً لِلتَّكَبُّرِ مِنْ قُلُوبِهِمْ وَ إِسْكَاناً لِلتَّذَلُّلِ فِي نُفُوسِهِمْ

Ikhrâjann li-t-takabburi min qulûbihim wa iskânann  li-t-tadhalluli  fî nufûsihim

Faisant sortir l’orgueil de leurs cœurs et loger l’humilité dans leurs âmes

 

ikhrâjann min :nom verbal de la 4ème forme dérivée de « kharaja » (sortir) = faire sortir + « min » = de

li-t-takabbur : nom de la 5ème forme dérivée de « kabara » (être grand) =  orgueil, fierté, dédain

qulûbihim  : pluriel de « qalb » = les cœurs avec le pronom personnel suffixe à la 3ème p. du pl.

iskânann fî : nom verbal de la 4ème forme dérivée de « sakana » (la stabilité en profondeur) = loger 

li-t-tadhalluli : nom de la 5ème forme dérivée de « dhalla » (mépriser, abaisser, diminuer) = abaissement, humilité

nufûsihim  : pluriel de « nafs » (âme) = leurs âmes

وَ لِيَجْعَلَ ذَلِكَ أَبْوَاباً فُتُحاً إِلَى فَضْلِهِ وَ أَسْبَاباً ذُلُلًا لِعَفْوِهِ

Wa li-aj‘ala dhâlika abwâdann futuhann ilâ fadlihi wa asbâbann dhululann li-‘afwihi

Et pour rendre les portes ouvertes à Ses Faveurs, et les causes favorables à Son Pardon.

 

li-yaj‘ala  : « li » particule pour indiquer le but introduisant la phrase verbale subordonnée, le verbe étant au présent avec « a » à la fin (« mansûb ») = rendre

abwâbann : pluriel de « bâb » = les portes

futuhann ilâ : de « fataha » (ouvrir) =  ouvertes + la particule « ilâ » = vers

fadlihi : de « fadala » (dont l’idée fondamentale unique est : ce qui est plus que le nécessaire en bien, non pas de façon absolue) = Sa Faveur

asbâbann : pluriel de « sabab » = moyens, causes

dhululann  : nom verbal de « dhalla » (voir + haut) = docile, obéissant, abaissé, asservi

‘afwihi :  nom du verbe de  « ‘afâ » (dont l’idée fondamentale unique est : détourner le regard d’une chose sur laquelle l’attention devrait être portée, que cette chose soit un droit ou un bien, de l’argent) d’où Son Amnistie, Sa Tolérance, Son Pardon, sans regarder.

www.lumieres-spirituelles.net     No44 – Moharram 1434 – Nov.-Décembre 2012

Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)