1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-27 | Readers 297 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Le céleri (al-Karfs)


Le céleri

(al-Karfs)

Nourriture des Prophètes

Le Messager de Dieu(s) dit : « Le céleri est la nourriture (ou le légume) des Prophètes. » Et il(s) ajouta : « Vous devez [manger] du céleri car il est la nourriture de Ilyâs (Elie), al-Yas’a (Elisée) et de Yûshu‘a fils de Nûn » et ailleurs « la nourriture d’al-Khidr et Ilyâs étaient le céleri et la truffe. » (de l’Imam as-Sâdeq(p), Bihâr, vol.63 p239-240)

Le Messager de Dieu(s) dit : « Vous devez [manger] du céleri, car s’il y a quelque chose qui augmente la raison (rend intelligent), c’est bien lui. » (Mustadrak al-Wasâ’il, vol.16 p420)

Une personne alla se plaindre auprès de l’Imam ar-Ridâ(p) de douleurs notamment dans le côté gauche. Il(p) lui dit : « Pour le côté gauche, prends l’eau des racines du céleri, tu les cuisines. » Je lui demandai : « Ô fils du Messager de Dieu, je prends une mesure ou deux ? » Il(p) répondit : « Non ! Prends du poids d’un seul grain et tu guériras avec l’autorisation de Dieu. » (Mustadrak al-Wasâ’il, vol.16 p465)

 « Le céleri favorise la mémoire, purifie ou renforce le cœur et repousse la folie, la lèpre. » (des Imams(p), Bihâr, vol.63 p240) Et il est souvent évoqué comme faisant partir les gaz et les ballonnements, ouvrant les voies obstruées du rein du foie et de l’urètre et les purifie.

Le céleri (rave et branche) est une plante herbacée, appréciée pour ses feuilles tendres au goût frais, ses tiges (ou côtes) croquantes, sa tubérisée (ou racine) consommées comme légume, crue ou cuite, et ses graines utilisées comme assaisonnement (le « sel de céleri »). À l'état sauvage, il pousse au bord des ruisseaux et dans les endroits humides. Il est surtout apprécié en hiver.

Le céleri est très peu calorique mais est très riche en vitamines K. Il apporte aussi du calcium, du fer, du potassium, du sodium, du cuivre, du manganèse, du phosphore, des nitrates, des vitamines A, B6, B5, C.

Il est connu pour ses vertus médicinales : les feuilles et les racines sont dépuratives, diurétiques, carminatives, stomachiques, toniques et fortement stimulantes notamment sur le système nerveux.

Il serait également un aliment très efficace pour lutter contre l'hypertension, le rhumatisme, la goutte et les coliques néphrétiques. En naturopathie on le considère comme un fortifiant de l'estomac, un draineur des reins, un stimulant des glandes endocrines, un antiseptique du système urinaire et aurait même un rôle protecteur contre le cancer.

www.lumieres-spirituelles.net     No44 – Moharram 1434 – Nov.-Décembre 2012

Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)