1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-01-04 | Readers 320 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

La question d’al-Mahdî(qa) - Manifestation de l’Unicité divine (1)


La question d’al-Mahdî(qa) est la manifestation de l’Unicité divine(1)

La Seigneurie divine

lLa croyance en Dieu implique la croyance en Ses attributs, notamment celle de la Seigneurie (ar-rubûbiyyah) (c’est-à-dire l’Attribut qui renvoie à l’organisation, la gestion, l’éducation). A Dieu est la Seigneurie absolue :

{Il n’y pas d’être humain qu’Il ne tienne par son toupet. Mon Seigneur (rabbî) certes est sur un droit chemin.}(56/11 Hûd)

C’est-à-dire toute chose est soumise à l’Education de Dieu.

lDe même, toute société est sous l’ombre de l’Education divine.

-Tout mouvement aboutit à Dieu :

{Certes, nous sommes à Dieu et c’est vers Lui que nous retournons.}156/2 La Vache)

-La Seigneurie de Dieu implique que Dieu, Seigneur des mondes, les gère tous. Dans son aveuglement, l’être humain ne voit pas les traces de cette Education divine de la société, alors qu’il devrait la remarquer avec force dans toutes les dimensions de la vie sociale, politique, géo-politique..etc.

lLa vie sociale est la plus délicate affaire dans la détermination du devenir des gens.

{Un jour où nous appelons chaque groupe de gens (unâs) par leur guide (imâm).}(71/17 Le Voyage nocturne)

« Chaque groupe de gens », c’est-à-dire la vie sociale, politique, les individus et le mode de gouvernance en tant qu’elle détermine le devenir des gens, sans considération de temps et de lieu.

Dieu éduque les sociétés en vue du devenir humain. Ou plus exactement, l’éducation des gens a lieu à travers de chefs, d’imams, bon ou mauvais, qu’ils auront suivis.

 (d’après sayyed  Abbas Noureddine, conférence du 12/12/2013)

www.lumieres-spirituelles.net     No68 -  Moharram 1436 – Oct. Novembre 2014


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)