1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-01-04 | Readers 444 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

La connaissance « visionnelle » du Retour (al-Ma‘âd) de l’Imam ‘Alî(p) (5)


La connaissance « visionnelle » du Retour (al-Ma‘âd) de l’Imam ‘Alî(p) (5)

Si l’on considère le sens de « Ma‘âd » comme le retour*, ce mot signifie « le retour vers la Proximité du Principe d’Origine (al-Mabdâ’) » et non pas le retour en ce monde comme certains prétendent, en parlant de réincarnation ou métempsychose.

De même, la connaissance du Retour (à Dieu) pour l’Imam ‘Alî(p) n’était pas acquise mais présentielle.

Il est dit dans al-Kâfî, à propos du Prince des croyants(p) :

« Il agissait comme s’il était un homme qui voyait le Paradis et l’Enfer. »(Al-Kâfî, vol.8 p163 & 173)

Cette phrase n’indique pas le niveau le plus élevé du Prince des croyants(p) puisque l’on trouve cette expression « comme si » (ka-inna-hu). Tout au plus, on peut constater qu’il n’y avait pas de décalage ou de fossé entre ce qu’il savait et ce qu’il faisait, entre son savoir et ses actes, au contraire de la majorité des gens.

La réalité de la connaissance « visionnelle » (shuhûdî), présentielle du Retour de l’Imam ‘Alî(p) apparait dans sa déclaration suivante :

« Si le couvercle était découvert, cela n’augmenterait pas ma certitude. »(Bihâr, vol.40 p153)

C’est-à-dire, si les voiles du Retour vers Dieu et les voiles de la Création dans l’arc ascendant vers le Créateur étaient découverts, cela n’augmenterait en rien sa certitude, ni ne changerait ses actes sur terre.

Il n’y avait aucun couvercle entre lui et la vision du Retour. Car sa vision a pour origine la foi de sa wilâya et de son Imamat.

 (à partir du livre al-Hayât al-‘Irfâniyyah li-l-Imam ‘Alî(p) de sheikh Jawâdî Amolî (pp50-51)

*voir la rubrique « Notre réelle demeure, le barzakh et l’au-delà » du 50 de la revue LS

www.lumieres-spirituelles.net     No68 -  Moharram 1436 – Oct. Novembre 2014


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)