1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-01-04 | Readers 360 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

L’orgueil (al-Kibr) (12) – Traitement (3) fondé sur la relation de l’homme avec Dieu (3)


L’orgueil (al-Kibr) (12) – Traitement (3)

Celui fondé sur la relation de l’homme avec Dieu (3)

Développant le premier traitement à suivre pour soigner cette maladie, fondé sur la relation de l’individu avec Dieu Tout-Puissant (et sa situation dans l’Au-delà), nous étions arrivés à la forme réelle sous laquelle apparaitra l’orgueilleux dans l’Au-delà.

—Il est rapporté de l’Imam as-Sâdeq(p) : « Les orgueilleux seront rendus sous la forme de toutes petites fourmis que les gens piétinent jusqu’à ce que Dieu finisse les comptes. »(1)

La forme occulte (ghaybiyyah) dans le monde intermédiaire et au Jour du Dressement est la plus petite des fourmis. Sans doute parce que la réalité de l’âme de l’orgueilleux est petite et vile et sans doute cette petite forme est le résultat des états d’orgueil dans le monde ici-bas, quand l’individu se montrait hautain, gonflé d’orgueil en ce monde. Dieu (qu’Il soit Exalté) le fait apparaître petit et vile dans la demeure de l’Au-delà. C’est ainsi qu’il vivra dans le monde intermédiaire. Cette forme n’est pas quelque chose de composé, d’ajouté mais sa réalité première, sa réalité plus profonde étant celle de ses croyances, de sa foi ou de son incroyance.

—Et quel est le sort éternel qui attend celui qui dispute à Dieu quelque chose qui ne revient qu’à Lui ? Plusieurs propos rapportés répondent à cette question.

« Celui qui dispute à Dieu Son Manteau, Dieu le brise et l’abaisse le Jour du Dressement. »(2)

« Je ne sais pas ce que Dieu Très Elevé fait de quelqu’un quand Il l’abaisse, avec quoi Il le met à l’épreuve. Parce que les choses de l’Au-delà diffèrent beaucoup de celles de ce monde, parce que l’humiliation en ce monde est différente de celle de l’Au-delà, tout comme les Bienfaits et les Châtiments de l’Au-delà. Ils ne correspondent pas à ce monde. Ses Bienfaits dépassent notre imagination tout comme Ses Châtiments ne viennent à l’esprit de personne. Sa noblesse est plus sublime que nous l’imaginons et l’humiliation dans [l’Au-delà] diffère de l’humiliation et du mépris que nous connaissons. »(3)

Et la fin de l’orgueilleux est le Feu de l’Enfer : « Celui qui dispute à Dieu quelque chose de cela [de l’orgueil], Dieu le fait culbuter dans le Feu [ou en Enfer] .»(4) « L’orgueil est le lieu des « plis » du Feu . »(5)

Et qui sait ce qu’est l’Enfer que Dieu a préparé pour les orgueilleux ? C’est un enfer différent de celui préparé pour les autres gens. Il est rapporté de l’Imam as-Sâdeq(p) : « Il y a en Enfer, une vallée pour les orgueilleux appelée « saqar ». Elle se plaignit à Dieu Tout-Puissant de sa grande chaleur et Lui demanda l’autorisation de souffler. Elle souffla et l’Enfer brûla. »(6) C’est un propos très considéré, au rang de « sahîh ». Nous ne pouvons sentir en ce monde ce degré de chaleur du Feu de l’Au-delà. »

Ce monde ne peut fournir aucun des moyens de châtiments [de l’Au-delà] d’une façon ou d’une autre, ni sa matière (le monde) n’est apte à le recevoir, ni la source la chaleur totale effectuée ni la connaissance totale – sauf si (que Dieu nous en préserve) nous étions des orgueilleux et que nous aurions quitté ce monde pour l’Au-delà avant de nous être purifiés de ce laid vice, au moment où nous le verrons de nos yeux. {Comme est mauvaise la demeure des orgueilleux !}(29/16 L’abeille)

Ainsi, l’orgueilleux va être ressuscité éternellement en Enfer. Et la cause de son éternité en Enfer est son orgueil. Cela est le problème. Parce que la conséquence finale est l’incroyance totale. Cet orgueil (même de la grandeur de la plus petite partie d’un atome) a rempli son cœur d’incroyance. Il est devenu incroyance.

Conférence de sayyed Abbas Noureddine 8/5/2006

 (1)Usûl al-Kâfî, vol.2 Kitâb al-Imân wa-l-KifrBâb 310 al-Kibr H11 p299  – (2)Wasâ’il ash-Shî‘at, vol.11 Abwâb Jihâd an-NafsBâb Tahrîm al-Kibr H9    (3)40 Hadîthann de l’imam Khomeynî, H.4 p117 – (4)Usûl al-Kâfî, vol.2 Kitâb al-Imân wa-l-Kifr-Bâb 310 al-Kibr H5&3 p299 – (5)Wasâ’il ash-Shî‘at, vol.11 Abwâb Jihâd an-NafsBâb Tahrîm al-Kibr H14 – (6)Usûl al-Kâfî, vol.2 Kitâb al-Imân wa-l-KifrBâb 310 al-Kibr H10 p300

www.lumieres-spirituelles.net     No68 -  Moharram 1436 – Oct. Novembre 2014


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)