1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-01-04 | Readers 300 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Résurrection de corps et d'esprit


Salam !

Je vous remercie pour la clarté des arguments de la revue. Cependant  une question me travaille pour laquelle vous n’avez pas apporté de réponse.

L’Islam dit que la résurrection a lieu de corps et d’esprit. Comment est-ce possible alors que le corps est amené à disparaître sous terre, à être mangé par les vers de terre ?

Merci de me répondre.

Mariam  -  Belgique

 

Réponse de la revue

Alaykum as-Salam !

La croyance au maintien du corps et de l’esprit après la mort fait partie des plus importantes connaissances de l’Islam. Il est important de rappeler un certain nombre de principes :

-le corps ne représente pas la réalité de la personne, en tant que s’il disparait, elle (la réalité de la personne) ne disparait pas. Ce qui représente notre véritable personnalité est ce que le Coran appelle tantôt « âme » et tantôt « esprit ». C’est l’âme qui sent, qui souffre quand par exemple nous disons que nous avons mal aux dents ou au ventre.

-En même temps, ce corps est propre à la personne, il la représente dans le monde de la nature et de la matière. L’Islam ne croit pas, ne prône pas la réincarnation en d’autres corps (humain ou animal).

-Toute âme ou esprit a pris, lors de sa descente sur terre, la constitution de la terre (« argile »), puis dans son retour vers Dieu, cette constitution se transformera selon les exigences de ces autres mondes, en fonction du niveau d’apparition d’existence, c’est-à-dire en fonction des intentions et des actes de la personne.

-Le corps, tel que nous le voyons en ce monde matériel (c’est-à-dire ayant les attributs de ce monde matériel), doit se transformer progressivement pour (pouvoir) convenir  au monde immatériel, éternel de l’Au-delà.

Tous ces points seront développés progressivement dans la rubrique « Notre réelle demeure, le Barzakh et l’Au-delà ». Nous vous les invitons à les suivre.

Wa salam

www.lumieres-spirituelles.net     No68 -  Moharram 1436 – Oct. Novembre 2014


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)