1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 577 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

C/L’Adhân et l’Iqâmah-2-des règles concernant les « Takbirât » (2)


I/Des règles de conduite morales concernant l’Adhân et l’Iqâmah

2- Des règles de conduite et des secrets concernant les « Takbirât » (2)

Nous avons vu que la première règle de conduite à suivre pour les « takbîrât » est que le cheminant doit rappeler à son cœur et à ses forces, l’impuissance de son âme et l’Orgueil de Dieu (qu’Il soit Glorifié).

Dans un long propos rapporté, le Prince des croyants(p) dit : « L’autre aspect qu’il y a dans le fait de dire « Dieu est plus Grand » est qu’il y a une négation de Son Comment. Comme s’il  [celui qui dit le « takbîr »] disait : « Dieu est trop Majestueux, pour que ceux qui décrivent [puissent]  connaître la mesure de Son Attribut décrite par lui [l'attribut]. En effet, ceux qui décrivent Le décrivent selon leur mesure (capacité) [à eux], pas selon Celle de Sa Grandeur et de Sa Majesté. Dieu est plus Elevé que ce que ceux qui décrivent connaissent de Son Attribut, d’une très grande Elévation. »    

(du Prince des croyants(p) tiré de « at-Tawhîd » de sheikh Saddûq  p238)

„Parmi les règles de conduite importantes pour les « takbîrât », il y a que le cheminant s’efforce de rendre son cœur un lieu pour l’Orgueil (la Supériorité) de Dieu Tout-Puissant par la gymnastique du cœur et qu’il réserve la grande Importance, la Grandeur, le Pouvoir, la Majesté exclusivement à l’Essence Sacrée de Dieu Tout-Puissant et qu’il retire l’orgueil (la supériorité) de l’ensemble des existants [autres que Lui]. 

Mais, s’il a, dans le cœur, une trace d’orgueil (supériorité) de quelqu’un, qu’il ne voit pas et dont il ignore qu’il est un rayon de l’Orgueil de Dieu, alors son cœur est malade, défectueux et un lieu à la disposition du shaytân. Et il est possible, cela est dû aux agissements sataniques pour que l’emprise de l’orgueil d’autre que Dieu soit plus grande sur le cœur et que le cœur le voie plus grand que Dieu ! Dans ce cas de figure, l’homme est considéré comme faisant partie du groupe des hypocrites.  Et le symptôme de cette maladie destructrice est que l’homme privilégie la satisfaction de la créature à celle de Dieu et [soit prêt à] susciter la Colère du Créateur pour la satisfaction du créé.

Il est rapporté de l’Imam as-Sâdeq(p) ;  « S’il est dit « Dieu est plus Grand », alors rends petit ce qu’il y a entre les cieux élevés et la terre sauf Son Orgueil. Car, si Dieu voit dans le cœur d’un serviteur/adorateur qui dit : « Dieu est plus Grand », un élément qui contredit la réalité de son « takbîr », Il dit alors : « Ô menteur ! Tu me leurres ?! Par Ma Puissance et Ma Majesté, Je te priverai certainement de la douceur de Mon Evocation, Je te voilerai loin de Ma Proximité et du chuchotement de Mon Entretien Intime ! » »             

  (de l’Imam as-Sâdeq(p) tiré de « Misbâh ash-Sharî‘at » pp87-88)

Ainsi, si Dieu voit une défaillance au niveau du cœur de celui qui prononce le « takbîr », c’est-à-dire, s’Il voit que le cœur ne correspond pas à ce qui est dit au niveau de la langue, alors Il (Tout-Puissant) traitera de menteur ce serviteur et l’éloignera de Lui !

Voilà ce qui est réservé à nos cœurs misérables, la privation de la douceur de l’Evocation de Dieu (qu’Il soit Exalté), et à nos esprits, l’absence de pouvoir goûter au plaisir de l’Entretien Intime avec cette Essence Sacrée. Nous sommes empêchés d’approcher de la « Proximité des Côtés », privés des manifestations de la Beauté et de la Majesté, parce que nos cœurs sont défectueux, malades.

Nous nous sommes voilés des voiles de nous croire éternels sur terre et des voiles ténébreuses de la nature, loin de la connaissance de l’Orgueil (la Supériorité) de Dieu et des Lumières de la Beauté et de la Majesté. Et tant que nous regardons les existants d’un regard iblissien, indépendant, nous ne goûterons jamais à la boisson de l’ « Arrivée », et nous ne recevrons pas le plaisir des Entretiens intimes.

Tant que nous verrons en quelqu’un du monde de l’existence, la puissance, l’orgueil, la grandeur, la majesté, nous resterons voilés dans les voiles des idoles des déterminations de la création et ne se manifestera jamais dans nos cœurs le pouvoir de l’Orgueil de Dieu (qu’Il soit Magnifié et Exalté).

(d’après Al-Adab al-Ma‘nawiyyah li-s-Salât de l’Imam al-Khomeynî(qs) – Maqâlat 3 – Partie I Chap.2) 

www.lumieres-spirituelles.net     No69  - Safar 1436 – Nov. Décembre 2014


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)