1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 299 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

La vie en ce monde : un passage


La vie en ce monde : un passage

Ô vous les gens ! La vie en ce monde est la demeure d’un passage,

et l’Au-delà celle d’une stabilité !

Alors prenez de votre passage pour votre lieu de séjour fixe.

 du Prince des croyants(p) in Nahjah al-Balâgha, Propos n°203

أَيُّهَا النَّاسُ، إِنَّمَا الدُّنْيَا دارُ مَجَازٍ، وَالاْخِرَةُ دَارُ قَرَارٍ،

Ayyuhâ an-nâsu, innamâ ad-dunyâ dâru majâzinn wa al-akhiratu dâru qarârinn

Ô vous les gens, c’est que la vie en ce monde est la demeure dun passage et l’Au-delà celle d’un séjour fixe !

 

Ayyuhâ :  particule d’interpellation suivie d’un nom précédé d’un article se terminant par « ou »

innamâ : locution pour marquer l’opposition ou l’exclusivité = plutôt, mais, c’est que

ad-dunyâ : nom tiré du verbe  « danâ » (être proche, près, bas, au plus bas) = le monde ici-bas

dâru : demeure

majâzinn : nom dérivé du verbe « jâz » (passer, traverser, franchir de façon particulière) = chemin, passage

al-âkhiratu : le dernier, l’extrême, fin = l’Au-delà

qarârinn : nom d’action du verbe « qarr » (rester, demeurer, établir fermement, persévérer) = séjour fixe, stabilité

فَخُذُوا مِنْ مَمَرِّكُمْ لِمَقَرِّكُمْ،

Fa-khudhû min mamarrikum li-maqarrikum

Alors prenez de votre passage pour votre lieu de séjour fixe

fa- :  particule de coordination

khudhû min : du verbe « akhadha » (prendre qqch pour soi de..) à l’impératif 2ème p.pl.

mamarrikum : nom dérivé du verbe « marra » (passer) = lieu de passage, passage

li- : pour, en faveur de

maqarrikum : nom dérivé du verbe « qarr » = lieu de séjour fixe avec le pronom personnel suffixe « kum » = votre lieu de séjour fixe

La vie en ce monde est éphémère, sans stabilité ni permanence alors que l’Au-delà est éternel, immuable. Le monde ici-bas n’est qu’un passage où l’on prend ses provisions pour l’Au-delà. Aussi, au lieu de se laisser séduire par ses vitrines alléchantes, il serait préférable à l’homme de penser à ce qui lui serait profitable dans sa dernière demeure : les bonnes actions qui  ne se trouvent que dans la boutique de ce monde. Après, il sera trop tard pour les acquérir.

www.lumieres-spirituelles.net     No21  - Safar  1432 – Janv.-Fev.  2011

Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)