1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 262 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

L’Imam al-Hâdî(p) et l’invitation du calife


L’Imam al-Hâdî(p) et l’invitation du calife

« Le roi abbasside sanguinaire et tyrannique de l’époque, al-Mutawwakel, s’inquiétait de la popularité de  l’Imam al-Hâdî(p) et souffrait de voir la disposition des gens à lui(p) obéir. De plus, son entourage lui avait dit que l’Imam cherchait à le renverser.  

C’est ainsi qu’un soir, après minuit, alors que tout le monde dormait, Mutawwakel envoya chez l’Imam un certain nombre de ses bourreaux et de ses proches pour fouiller sa demeure, à la recherche d’armes, de preuves ou d’indices (comme des lettres), et le faire comparaître devant son assemblée. Mutawwakel avait pris cette décision tandis qu’il était en train de boire dans un banquet qu’il avait organisé.

Ses agents pénétrèrent sans prévenir chez l’Imam et ils le trouvèrent dans une pièce dont il avait enlevé la natte, assis à même le sol, plongé dans le dhikr et dans des confidences et des implorations au Créateur. Ils parcoururent les autres pièces sans rien y trouver de ce qu’ils cherchaient. Ils durent se contenter d’emmener l’Imam chez Mutawwakel.

Lorsque l’Imam entra, al-Mutawwakel était ivre, assis à la place d’honneur. Il donna l’ordre à ses compagnons de faire asseoir l’Imam à ses côtés. Celui-ci s’assit. Al-Mutawwakel lui proposa du vin. L’Imam(p) refusa, disant : « Je jure par Dieu que le vin n’a jamais pénétré dans mes veines ni dans ma chair. Evite-le moi. »

Al-Mutawwaqel acquiesça. « Récite-nous des vers galants, dit-il, et honore notre assemblée en déclamant des poèmes d’amour ! »

« Je ne suis pas homme de poésie, répondit l’Imam, et je n’ai pas en mémoire des poèmes des anciens. » « Rien à faire ! reprit al-Mutawwaqel. Il faut absolument que tu récites des vers ! »

Alors, l’Imam se mit à réciter des vers dont voici la teneur :

« Ils se firent une demeure en haut des cimes alors que des hommes invincibles surveillent.

Leurs cimes ne leur ont pas été profitables.

Après leur gloire, ils ont été précipités de leurs hautes montagnes pour être logés dans une fosse !

Comme est misérable là où ils descendirent !

Après qu’ils furent enterrés,  un crieur les appela :

« Où sont à présent ces parures, ces couronnes, ces habits (somptueux) ? »

Quand ils furent interrogés, la tombe répondit à leur place:

« Ces visages et les vers de terre qui les dévorent !

Durant un long temps, ils ont bu et mangé ;

et maintenant, après avoir été les mangeurs, ils sont devenus les mangés ! »

Quand l’Imam acheva de réciter ces vers, al-Mutawwaqel s’était réveillé de son ivresse. Des larmes coulaient sur ses joues. Il demanda l’indulgence et le pardon de l’Imam(p).

Ainsi ce banquet fut troublé.

La lumière de la vérité put apparaître en vérité, le temps d’un instant, et dissiper le brouillard du faux et de la vanité.

Tiré de Qussas al-Abrâr

de Shahîd Motaharî,N°22  pp44-46

www.lumieres-spirituelles.net     No21  - Safar  1432 – Janv.-Fev.  2011

Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)