1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 430 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

L’interrogatoire par Munkar et Nakîr


Par la [grâce du] Nom de Dieu le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux

{Certes, nous sommes à Dieu et c’est vers Lui que nous retournons.}  

L’interrogatoire par Munkar et Nakîr

- à propos du Prophète(s) -

 « Quand le serviteur meurt, deux Anges arrivent à lui, noirs, bleus. L’un s’appelle Munkar et l’autre Nakîr. Ils lui demandent : « Que disais-tu à propos du Prophète ! »

Si le mort est un croyant, il répond : « Il est le serviteur de Dieu et Son Messager. J’atteste qu’il n’y a de divinité que Dieu et j’atteste que Mohammed est le Messager de Dieu. »

Les deux Anges disent : « Nous savions que tu dirais cela. » Sa tombe s’élargit de 70 coudées sur 70 coudées et elle s’illumine. Ensuite, ils lui disent : « Dors. »

Le mort dit alors : « Demandez pour que je revienne auprès de ma famille pour leur en informer. »

Ils lui disent : « Dors ! » Il dort du sommeil de la fiancée qui est réveillée par la personne qu’elle préfère de sa famille, jusqu’à ce que Dieu le ressuscite de son lit que voici.

Si le mort est un hypocrite, il répond : « Je ne sais pas. J’entendais les gens dire quelque chose et je le répétais. » ils disent : « Nous savions que tu dirais ainsi. »

Ensuite ils disent à la terre : « Resserre-toi sur lui ! » Ce que fait la terre jusqu’à lui aplatir les côtes les unes contre les autres. Il reste ainsi torturé jusqu’à ce Dieu Très-Elevé le ressuscite. »

(du Messager de Dieu(s), in Bihâr al-Anwâr, vol.6 p276 Bâb 8)

 « Au moment de la mise en terre, les deux Anges Munkar et Nakîr viennent au mort. Leur voix est comme le tonnerre fracassant, leur regard comme l’éclair fulgurant ; ils sillonnent la terre de leurs canines, leurs cheveux trainant par terre. Ils interrogent le mort :

-« Qui est ton Seigneur ? Quelle est ta religion ? »

S’il est croyant, il répond : « Dieu est mon Seigneur et ma religion est l’Islam. »

Alors les deux lui disent : « Que dis-tu à propos de cet homme qui est sorti à votre époque ? »

-« C’est à propos de Mohammed, le Messager de Dieu, que vous m’interrogez ?  répond-il.

-Tu attestes qu’il est le Messager de Dieu ?

-Oui ! J’atteste qu’il est le Messager de Dieu.

-Alors, dors d’un sommeil sans rêves », lui dirent-ils.

Et la tombe s’élargit pour lui de neuf coudées et une porte sur le Paradis s’ouvre devant lui. Il y voit sa place.

S’il est incroyant, ils [les deux Anges] arrivent, trouvant devant lui un démon aux yeux de cuivre.

Ils lui demandent [au mort] : « Quel est ton Seigneur ? Quelle est ta religion ? Que dis-tu à propos de cet homme qui est sorti à votre époque ? »

Le mort répond : « Je ne sais pas. »

Ils le laissent alors avec le démon. [A ce moment] 99 dragons lui tombent dessus dans sa tombe. Si un seul d’entre eux avait soufflé sur la terre, aucun arbre n’aurait poussé.

S’ouvre alors pour lui une porte sur l’Enfer et il y voit sa place. »

(De l’Imam as-Sâdeq(p) in Usûl al-Kâfî, vol.3 p236 H7)

www.lumieres-spirituelles.net     No22  - Rabî‘I 1432 – Février-Mars 2011


Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)