1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 290 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Le savoir de Fâtimah al-Ma‘sûmah


Le savoir de Fâtimah al-Ma‘sûmah

Les gens venaient de loin pour interroger l’Imam al-Kâzhem(p) sur des questions de religion que les croyants se posaient dans les différents villages de la Nation islamique.

Un jour, à son arrivée à Médine, une délégation apprit que l’Imam al-Kâzhem(p) était absent. Elle demanda à voir son fils ‘Alî qui, quoique jeune, s’était fait connaître pour son savoir. Lui non plus n’était pas là emmené en dehors de la ville. Les membres de la délégation furent très chagrinés par cette situation. Leur déplacement d’une contrée éloignée de Médine avait pris beaucoup de temps, avait souvent été pénible et leur avait coûté cher. Ils n’allaient pas pouvoir revenir de si tôt. Dépités, hésitants, ils ne savaient quoi faire. Ils s’arrêtèrent un temps dans la Mosquée du Prophète(s) et se mirent à réfléchir, à se concerter, à discuter entre eux.  

Fallait-il attendre l’Imam(p) ? Personne ne savait quand il(p) allait revenir. Ils avaient absolument besoin de ces réponses à leurs questions. L’idée même de  retourner chez eux sans ces réponses les dérangeait. Les croyants de leur région voulaient savoir ce qu’ils devaient faire selon la Volonté divine, selon l’Ordre divin. Déçus et découragés, ils restèrent silencieux, implorant Dieu de leur montrer la voie à suivre.

Ils étaient sur le point de partir, quand arriva un messager de la maison de l’Imam(p) qui leur dit : « Fâtimah, la fille de l’Imam Moussa(p) est prête à répondre à l’ensemble de vos questions. » Perplexes, mais avec un grain d’espoir,  ils se rendirent à la maison de l’Imam(p). Ils ne pouvaient pas ne pas suivre le messager de l’Imam(p) et a priori ils avaient confiance ; pourquoi étaient-ils perplexes ? C’est parce que c’était une femme qui allait répondre à leurs questions ! Une femme pouvait-elle répondre à leurs questions ?! L’un d’entre eux se rappela qu’il avait vaguement entendu parler d’une jeune femme savante, pieuse, surnommée « l’infaillible » (al-ma‘sûmah) à Médine.

A leur arrivée à la maison, la jeune femme leur envoya un émissaire pour prendre leurs questions, écrites sur des papiers, et leur dire de se mettre à l’aise le temps qu’elle y réponde. Peu de temps après, les réponses furent apportées écrites sur les mêmes papiers. Les hommes se levèrent et demandèrent à l’émissaire de transmettre leurs salutations et leurs remerciements à la fille de l’Imam(p) et ils partirent.

Après avoir quitté les alentours de la ville, ils rencontrèrent, sur leur route, l’Imam al-Kâzhem(p) qui retournait à Médine. Ils lui(p) racontèrent ce qui s’était passé et lui montrèrent les réponses écrites par sa fille.

L’Imam(p) les lut avec attention. A la fin, un petit sourire apparut au coin de ses lèvres : c’était comme si c’était lui(p) qui avait répondu aux questions ! Il(p) dit : « Que son père soit donné en rançon pour elle ! » « Que la paix soit sur toi, ô Fâtimah fille de Moussa, l’infaillible ! »

Tiré de la revue al-Mahdî, Avril 2009 soit Rabî ‘ II 1430

www.lumieres-spirituelles.net     No23  - Rabi‘II  1432 – Mars-Avril 2011

Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)