1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 395 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

B/Les préliminaires à la prière-De la purification-Le premier degré de souillure


B/Des règles de conduite à propos des préliminaires à la prière

De la purification en général

Le premier degré de souillure

Après avoir présenté les règles concernant l’ensemble des actes d’adoration – notamment la prière – nous allons entamer une seconde partie (« Maqâlat »), concernant les préliminaires de la prière et en premier lieu (« Maqsad ») les règles de la purification qui comprennent sept chapitres.

Comme nous l’avons évoqué précédemment, il y a, pour la prière, une vérité autre que sa forme et une profondeur autre que son apparence, et, comme il y a des règles de conduite et des conditions formelles, il y a aussi pour sa profondeur des règles de conduite et des conditions que le cheminant [vers Dieu] doit observer ; il en est de même pour la purification.

Il y a donc une forme et des règles de conduite formelles pour la purification. Les mettre en évidence  est hors de notre propos. Cela revient aux savants religieux en droit, après les Imams d’Ahle al-Beit(p). Quant aux règles de conduite intérieures et la purification intérieure, c’est ce que nous allons mettre en évidence de façon globale.

Dans la mesure où la vérité de la prière est l’ascension vers la station de la Proximité et l’accès à la station de la Présence de Dieu (Tout-Puissant), il est connu que pour atteindre ce But le plus élevé et cette Fin ultime, il faut des purifications autres que ces purifications [extérieures].

Les épines sur cette voie, les obstacles à cette ascension sont les souillures.

Il est impossible au cheminant qui serait souillé d’une de ces impuretés, d’escalader les degrés de cette échelle et d’en gravir les échelons. De même, ces sortes de souillure constituent des obstacles à la prière. Ce sont des impuretés sataniques. Leur disparition fait partie des règles de conduite de la Présence et constitue une des conditions de cette Vérité.

Aussi, le cheminant vers Dieu doit-il, dès le début, enlever les obstacles et les impuretés pour que lui soit facilité l’accès à la pureté qui est elle du monde de la Lumière. Et celui qui ne s’est pas purifié de l’ensemble des impuretés apparentes et intérieures, publiques et secrètes, n’ aura aucune chance d’atteindre la Présence divine.

Le premier niveau des souillures est la pollution des instruments (les organes) et des forces apparentes de l’âme par les salissures des péchés et leur souillure par l’impureté de la rébellion contre le Maître des Bienfaits (Dieu).

C’ est le piège formel, apparent d’Iblis. Tant que l’homme est prisonnier de ce piège, il est privé de l’Effusion de la Présence divine et de l’accès à la Proximité divine.

Et que personne ne pense qu’il peut s’élever à la Station de la Vérité de l’être humain, ou qu’il peut purifier le fond de son cœur sans purifier l’apparence de l’empire de l’être humain. Cela est une illusion du démon et fait partie de ses ruses grandioses !

Les impuretés et les ténèbres du cœur augmentent avec les péchés qui représentent, eux, la victoire de la nature (le monde matériel) sur le spirituel.

Tant que le cheminant n’a pas le dessus sur l’empire apparent, il est privé de la totalité des conquêtes intérieures qui sont les objectifs les plus élevés, et le chemin vers le bonheur ne s’ouvre pas à lui.

Ainsi, un des grands obstacles pour ce cheminement est constitué par les impuretés des péchés. Et ces impuretés des péchés doivent être purifiées par l’eau du repentir sincère, purifiée, purifiante.

 (d’après Al-Adab al- Ma‘nawiyyah li-s-Salât de l’Imam al-Khomeynî(qs) – Maqâlat 2 – Maqsad 1 –  Chap 1 (1))

www.lumieres-spirituelles.net     No 26  - Rajab  1432 – Juin 2011


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)