1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 389 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Les vices prennent également formes dans le Barzakh (3)


Par la [grâce du] Nom de Dieu le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux

{Certes, nous sommes à Dieu et c’est vers Lui que nous retournons.}  

Les vices prennent également formes dans le Barzakh (3)

L’ensemble des feux de l’Enfer, les tourments de la tombe et du Jour du Dressement, et autres de ce que tu as entendu, sont l’Enfer de tes actes que tu verras là-bas comme le dit le Très-Élevé : {…et ils trouveront ce qu’ils ont fait, présent.} (49/18 al-Kahaf)

En consommant  le bien des orphelins en ce monde, tu trouvais du plaisir. Dieu seul sait quelle est la forme de cet acte que tu verras en enfer, et quel avilissement y sera ton lot ! Ici, tu as injurié les gens, tu as brûlé leur cœur : cette brûlure au cœur des serviteurs de Dieu, Dieu seul sait quel en est le tourment en cet autre monde. Lorsque tu verras, tu comprendras quel tourment tu t’es préparé pour toi-même. Au moment où tu as fait une médisance, sa forme dans le monde subtil a été préparée pour toi et elle te sera remise : c’est avec elle que tu seras ressuscité et c’est son tourment que tu goûteras.

Tout cela, c’est l’Enfer des actes, encore un enfer facile, aisé, froid, correspondant aux actes de désobéissance [à Dieu].

Mais pour des personnes qui ont acquis une habitude perverse et un mauvais vice – tels que la convoitise, l’avidité, l’esprit querelleur, l’amour des biens, des honneurs, du monde et tous les autres caractères vils –, il y a un Enfer [pire] que l’homme ne peut se représenter, des formes qui, à toi comme à moi, ne nous viennent pas à l’esprit, qui apparaissent de l’intérieur de l’âme elle-même et dont les gens de cet enfer fuient avec effroi les tourments.

(d’après l’Imam Khomeynî(qs) in Al-Arba‘ûna Hadîthann, le 1er  Hadîth Jihâd an-nafs (p49))

Un exemple de ces tourments pour les vices

Il est rapporté du Messager(s)  de Dieu : « Le croyant trouve dans sa tombe un jardin vert ; soixante dix coudées l’y accueillent et il brille au point d’être comme la pleine lune. »

Puis il(s) ajouta : « Savez-vous à propos de quoi est descendu le verset suivant : {Car il y a pour lui une vie très exiguë} (v.124, s.20 Taha) ? » Ils répondirent :  « Dieu et Son Messager le savent. »

Il(s) répondit : « Le châtiment de l’incroyant dans sa tombe. 99 dragons tombent alors sur lui. »

Puis il(s) ajouta : « Savez-vous ce que sont les dragons ? Ils sont 99 serpents, chaque serpent ayant 7 têtes qui le griffent, le lapent et soufflent sur son corps jusqu’au Jour du Dressement (al-Qiyâmat). »

(le Messager(s) de Dieu in Majma‘ az-Zawâ’id, vol.3 p55)

 « La « vie très exiguë » dont Dieu nous met en garde comme étant son ennemi [du mort incroyant], explique le Prince des croyants(p), est le châtiment de la torture : 99 dragons tombent sur l’incroyant dans sa tombe, déchiquètent sa chair, brisent ses os, et ils reviennent sans cesse à lui jusqu’au Jour de la Résurrection. Si l’un des dragons soufflait sur la terre, aucune plante n’y pousserait. »

(du prince des croyants(p), in Bihâr al-Anwâr, vol.6 pp218 H13)

Selon al-Fayd al-Kashânî (et d’autres savants), ces dragons sont au nombre des comportements blâmables comme l’orgueil, l’ostentation, la jalousie, la rancune, le ressentiment et autres vices. Ces maladies sont en soi périlleuses et elles se transforment en scorpions et en serpents [dans la tombe] : en dragons quand les maladies sont fortes, en scorpions quand elles sont faibles et en serpents quand elles sont entre les deux.

—Cependant ces vérités ne sont pas visibles à l’œil nu de ce monde – qui ne voit que les choses matérielles – parce qu’elles sont de l’ordre du monde des intelligibles (malakûtî). Aussi les serpents et les scorpions qui mordent dans la tombe ne sont pas du genre des animaux de notre monde, mais d’un autre genre qui sont perçus par d’autres sens.

—Les vices (ou « qualités » blâmables) se transforment, au moment de la mort, de la séparation, en douleurs et en maux dans l’âme. L’amour pour ce monde ici-bas, son désir de ses biens se transforment en douleur et torture.

—De plus cet amour pour autre que Dieu le voile  de la Rencontre de Dieu et du plaisir de Sa Vision. Alors ne suit le feu de la séparation que le feu de l’Enfer. {Qu’ils prennent garde ! En vérité ce jour-là un voile les empêchera de voir leur Seigneur, ensuite ils brûleront certes, dans la Fournaise.} (v.15-16, s.83, Les Fraudeurs)

(al-Fayd al-Kashânî  in al-Mahajja al-Baydâ’ vol.8 p224-225)

www.lumieres-spirituelles.net     No26  - Rajab  1432 – Juin 2011


Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)