1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 628 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Témoignage au cimetière


Témoignage au cimetière

Sheikh Bahâ’ al-Millat wa-d-dîn al-‘Amolî(qs) partit un certain jour visiter ses compagnons à Ispahan en Iran. Là, il s’était retiré un certain temps dans l’un des cimetières de cette ville. Il raconte ce qu’il vit alors :

Alors que j’étais assis, en train d’invoquer Dieu pour les personnes enterrées dans ce cimetière, je vis quelque chose d’étrange. Un groupe de gens étaient venus enterrer un des leurs dans ce cimetière  puis s’étaient retirés.

Jusque là rien d’extraordinaire. Sauf qu’une heure après, je sentis une bonne odeur, un parfum sublime s’exhalait qui n’était pas une odeur de ce monde. Je restai perplexe. 

Je regardai à droite et à gauche, je n’arrivais pas à savoir d’où venait cette odeur. Quand que je vis un jeune-homme de jolie apparence, portant des vêtements de roi. Il se dirigea vers cette tombe où venait d’être enterrée cette personne et s’y arrêta. Je m’étonnai beaucoup de sa présence en cet endroit. Ce beau jeune homme s’assit à cette tombe puis il disparut, comme s’il était entré dans la tombe.

Peu de temps après l’arrivée du jeune homme, je fus envahi par une forte odeur puante qui infectait tout le voisinage du cimetière. Je n’avais jamais senti une telle mauvaise odeur de ma vie ! Je me tournai et vis arriver un chien qui marchait dans les traces du jeune-homme jusqu’à arriver à cette tombe et disparaître. Comme c’était étrange et surprenant !

Et je fus encore plus surpris quand je vis sortir de la tombe ce beau jeune homme dans un piètre état : son allure était devenue laide, son corps meurtri, revenant d’où il était venu. Il semblait fâché et très en colère.

Je me précipitai derrière lui et le suppliai de me raconter ce qui s’était passé. Il me répondit :

«  Je suis les bonnes actions de ce mort. J’ai reçu l’ordre de venir tenir compagnie à ce mort dans sa tombe, quand est arrivé ce chien que tu as vu. Il est venu et s’est installé dans la tombe. Il est les mauvaises actions de cet homme. J’ai voulu le faire sortir, le chasser de la tombe pour protéger celui qui est dans la tombe. Mais le chien a sauté sur moi, il m’a mordu de ses canines, m’a blessé, a déchiré ma barbe comme tu le vois, m’empêchant de rester dans la tombe.

Je n’ai pas pu avoir le-dessus ! Il était plus fort que moi ! Je n’ai pas pu le chasser de la tombe ! Je n’ai pas pu l’en faire sortir !  Je n’ai pas pu rester auprès du mort dans sa tombe tant le chien était fort ! J’ai dû le laisser seul avec cet horrible chien ! Aah ! Ce qui va arriver au mort … »

(rapportée par le Grand Savant al-Qadî Sa‘îd al-Qummî(qs) le tenant d’un homme sûr

digne de confiance d’un de ses Professeurs, in Rihlat al-Âkhirat pp41-42)

www.lumieres-spirituelles.net     No27  - Sha’ban  1432 – Juillet 2011


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)